Le -
modifié le -

Beyoncé : retour sur ses débuts avec "Destiny's Child"

destiny child

destiny child

Dans les années 1990, Beyoncé cartonne avec le groupe des Destiny’s Child. Retour sur la période qui a précédé l’aventure en solo de la reine du R&B.

Beyoncé, ses débuts avec les Destiny’s Child

Au début des années 1990, sept adolescentes vivant au Texas décident de se réunir pour former un groupe musical, baptisé "Girl’s Tyme". Progressivement, le groupe passe de 7 membres à 4 membres, change de nom, pour donner naissance finalement au groupe Destiny’s Child composé de Beyoncé Knowles, Kelly Rowland et Michelle Williams. En 1997, les Destiny’s Child parviennent à s’imposer dans l’industrie musicale grâce à leur hit "No, No, No". S’ensuivent de nombreux succès outre-Atlantique et dans le reste du monde jusqu’à la dissolution du groupe.

Quand Beyoncé opte pour une carrière en solo

Bien avant la séparation officielle des Destiny’s Child, Beyoncé multiplie les apparitions en solo. En 2003, celle que l’on surnomme "Queen B" commercialise son premier album solo, "Dangerously in Love". Porté par les hits "Crazy in Love" et "Naughty Girl", le premier opus de la chanteuse confirme sa volonté de voler de ses propres ailes. En 2005, l’aventure Destiny’s Child se termine pour Beyoncé et ses acolytes et marque le début d’une carrière hors normes pour le nouveau phénomène planétaire.