Le -
modifié le -

Beyoncé livre un message féministe à Coachella

© Getty Images - Photomontage

Beyoncé a ébloui Coachella. Si la star faisait son grand retour sur scène après la naissance de ses jumeaux, elle est surtout la première femme noire à être en tête d’affiche de l’évenement. Et elle tenait bien à le faire remarquer !

Beyoncé a mis le feu au festival Coachella. Quelques mois après son accouchement, la maman est remontée sur scène pour une prestation exceptionnelle. Mais si les fans ont été éblouis par Queen Bey, la chanteuse en a aussi profité pour faire passer un message important. «Merci de me laisser être la première femme noire en tête d’affiche de Coachella» a déclaré l’artiste. 

Derrière cette phrase se trouve une triste réalité. Seulement 14 % des artistes ayant participé au 23 plus grands festivals nord-américain sont des femmes. Cette domination masculine est flagrante non seulement parmi les têtes d'affiche, mais également parmi les artistes présents à ces événements qui réunissent souvent des dizaines de milliers de personnes. «Aujourd'hui, il y a beaucoup plus de femmes qui méritent vraiment leur place, donc je pense que ce qui s'est passé c'est que les structures ne se sont pas tenues au courant du changement dans les talents», estime Vanessa Reed, à la tête de la fondation britannique PRS.

Beyoncé reste la reine


A Coachella, Beyoncé a fait la part belle aux femmes en invitant ses anciennes copines des Destiny’s Child, Kelly Rowland et Michelle Williams. Le groupe a repris ses plus grands hits comme «Say My Name» ou «Lose My Breath». La foule a bien évidement chanter en cœur ces classiques !

Pour preuve de la popularité de Beyoncé: le festival Coachella a très vite été renommé sur les réseaux sociaux «BeyChella» en honneur à sa prestation. Espérons que le message de Beyoncé sur la parité arrive aux oreilles des organisateurs de Coachella et des autres grands festivals américains. Pour que l’on puisse entendre un peu plus souvent les artistes les plus talentueuses de la planète.