Le -
modifié le -

Beyoncé et Jay Z viennent en aide aux manifestants de Baltimore!

© Cover Media

Quand le couple de superstars a une cause qui leur tient à cœur, ils n’hésitent pas à mettre la main à la poche. Ils ont ainsi payé la caution de plusieurs manifestants arrêtés à Baltimore.

Baltimore, ville rendue célèbre à travers le monde grâce à la série The Wire, a connu de violentes manifestations suite à la mort de Freddie Gray, un afro-américain décédé lors de son arrestation par la police. Cette mort fait suite à de nombreuses autres survenues dans des circonstances similaires.

La gronde de la population a donné naissance au mouvement « Black Lives Matter » (ndlr : la vie des noirs compte), mouvement auquel Jay Z et Beyoncé ne sont pas insensibles. D’après l’écrivaine et activiste Dream Hampton, le couple a financé le mouvement. C’est sur Twitter qu’elle a révélé l’information, mais elle a ensuite effacé ses posts, ajoutant simplement : « Rappelez-moi de ne plus jamais tweeter ».

Un couple généreux

Même si les tweets sont dorénavant introuvables sur le net, ils ont été sauvegardés par certains et notamment celui dans lequel l’auteure affirme que le couple a mis la main à la poche pour sortir les manifestants de garde à vue.

« Quand nous avions besoin d’argent pour la caution des manifestants de Baltimore, j’ai demandé à Jay, comme je l’avais fait pour Ferguson (ndlr : autre ville américaine qui a connu des affrontements entre population et force de police suite à la mort de Michael Brown, jeune noir tué par des policiers lors d’une arrestation musclée), et il a viré des milliers de dollars en quelques minutes », a-t-elle confié. Selon la jeune femme, si elle a effacé ses tweets, c’est par respect pour Jay Z, qui souhaite rester discret et non pas être accusé de récupérer le mouvement pour sa notoriété personnelle. En plus de leur engagement civique, Beyoncé et Jay-Z sont également connus pour soutenir de nombreux projets humanitaires à travers le monde. La chanteuse est actuellement à Haïti pour une mission organisée avec l'ONU.

©Cover Media