Le -
modifié le -

Beyoncé: elle se défend d'avoir fait des injections!

© Cover Media

Certains médias ont laissé entendre que Beyoncé se serait fait récemment gonfler les lèvres avec des injections. Découvrez la réponse de sa porte-parole, vous n’allez pas être déçu!

C’est bel et bien la semaine du clash, mais cette fois, c’est de l’autre côté de l’Atlantique que ça se passe, chez Beyoncé. La superstar a été accusée par la publication MediaTakeOut d’avoir eu recours à la chirurgie esthétique pour obtenir des lèvres plus pulpeuses. Ces allégations ont mis très en colère Yvette Noel-Schure, la publiciste de Beyoncé.

«Que savez-vous des effets de la grossesse sur le corps d’une femme? Dites-moi, s’il vous plaît, a-t-elle écrit dans un communiqué publié par Gossip Cop et qui s’adresse directement à MediaTakeOut. Savez-vous qu’en plus de prendre du poids, quand on est enceinte, la circulation sanguine change parfois de manière spectaculaire, ce qui cause des gonflements? Savez-vous que les gencives des femmes peuvent gonfler? Savez-vous que parfois cela altère le langage, notre capacité à mâcher correctement, ou plein d’autres choses?»

La porte-parole de Beyoncé, pro de la punchline

Yvette Noel-Shure ne s’est pas arrêtée là pour défendre Beyoncé. «Les sacrifices sur nos visages, nos pieds et nos corps est quelque chose que l’on fait volontiers car nous donnons vie à de magnifiques êtres humains, qui un jour combattrons votre haine et votre négativité. (…) Vous êtes les personnes les plus tristes au monde, et s’attaquer à une femme enceinte, c’est avoir le cœur le plus froid et méprisable possible. Trouvez-vous quelque chose d’autre à faire de votre temps, et passez vous acheter du bonheur en boutique, parce que vous en avez bien besoin», a-t-elle ajouté, précisant qu’elle ne pouvait plus se taire, contrairement lors de la première grossesse de Beyoncé.

En effet, lorsque la star était enceinte de Blue Ivy, une rumeur persistante affirmait qu’elle portait un faux ventre pour faire croire qu’elle attendait un enfant.

©Cover Media