Le -
modifié le -

Beyoncé dévoile une nouvelle vidéo !

La chanteuse a mis en ligne une nouvelle vidéo extraite de son nouvel album. Elle s’y confie à ses fans et évoque son évolution récente.

 "Self-Titled" Part 5 . Honesty beyoncé

« The Visual Album » aura été la sortie surprise de la fin de l’année 2013. On savait que Queen Bey avait un projet dans les tuyaux et qu’il devait sortir à la fin de l’année. Mais c’est à la surprise générale que son album est sorti 10 jours avant Noël. Un beau cadeau pour ses fans qui ont largement plébiscité l’objet qui contenait plus de vidéos que de morceaux. La chanteuse y dévoile un peu plus d’elle-même et elle a expliqué dans une vidéo mise en ligne hier qu’elle le devait à ses fans qui ont grandi avec elle.

« J’ai trente ans passés aujourd’hui, et les enfants qui ont grandi en m’écoutant ont grandi, explique-t-elle. J’ai toujours pensé que j’avais une responsabilité envers les kids et leurs parents. J’avais l’impression que ça m’étouffait et je n’avais jamais pu exprimer tout ce que je voulais. J’ai fait tellement de choses dans ma vie et au cours de ma carrière, qu’à ce niveau, je considère que j’ai gagné le droit d’être moi-même et d’exprimer tout ce qui est en moi. »

La diva sexy

Certaines vidéos qui accompagnent « The Visual Album » sont un peu plus sexy que ce que Beyoncé a pu montrer jusque-là. Même si elle embrasse une tendance actuelle poussée par Lady Gaga et Miley Cyrus, la chanteuse considère qu’il s’agit aussi d’une évolution naturelle. Dans la vidéo du morceau « Rocket » notamment, on la voit chanter sur un lit en lingerie sexy. De son propre aveu, Beyoncé n’aurait pas forcément osé se montrer ainsi avant.

« Je ne pense pas que je l’aurais fait alors, je n’aurais pas été assez à l’aise, ajoute-t-elle. J’aurais eu trop peur des qu’en dira-t-on, mais j’ai oublié ce quatrième mur et je me suis laissé aller. » Elle a déjà commencé à défendre ses nouveaux morceaux sur scène et sa tournée « Mrs Carter Show » reprendra les routes de l’Europe du 20 février au 27 mars.

© Cover Media