Le -
modifié le -

Beyoncé : découvrez ses nouvelles tenues de scène !

© Cover Media

Beyoncé affiche des tenues toujours plus sublimes et plus affriolantes les unes que les autres pour sa tournée. Son designer s’est livré sur les coulisses de son placard.

Beyoncé a séduit le monde entier avec sa tournée « Mrs. Carter Show World Tour ». En plus de livrer des prestations à couper le souffle, Queen Bey a ébloui ses fans grâce à des tenues de scène toujours ultra travaillées sans jamais manquer de sexy. Dans une vidéo postée sur sa chaîne YouTube, ses stylistes se livrent sur les dessous de sa garde-robe et comment sont choisis ses costumes.

« Les gens la regardent pour déterminer la tendance », confie son responsable des costumes Ty Hunter. « Il y a tout un processus dans le choix et la sélection parce qu’il faut que les tenues soient appropriées pour la scène, pour qu’elle puisse danser », ajoute Raquel Smith, styliste. Parmi les créateurs auxquels a principalement fait appel Beyoncé, on retrouve les plus grands noms comme Versace ou Emilio Pucci.

Un vrai amour de la mode

Beyoncé - Behind The Scenes Wardrobe

2014/03/beyoncecostumes_830253.jpg

Un vrai amour de la mode

Chaque chanson a sa tenue, sélectionnée et approuvée par Queen Bey et son équipe. Souvent, le style est tiré du clip vidéo puis adapté à la scène. « Elle voulait un look skin pour la vidéo de "Bow Down" donc on a contacté Givenchy et on leur a dit qu’on voulait une tenue y ressemblant mais plus pratique pour la scène. Donc on y a ajouté des détails, des sequins, et des bretelles très cool », précise Ty Hunter. Pour le passage sur « Crazy In Love », la tenue et la mise en scène devaient se répondre.

« Les visuels à l’écran reprennent les imprimés et motifs de la robe. Ça c’est la section "Crazy In Love". Là, on a des panneaux flottants en cuirs, donc ça donne de l’effet quand elle twerke », détaille le styliste. Pour prendre soin de ses costumes et en créer de nouveaux, Beyoncé n’hésite pas à emmener tout un atelier de confectionneurs avec elle en tournée. L’un des artisans confie par exemple qu’il a fallu pas moins de 300 heures de travail pour créer l’un des bodys à sequins argentés dans lesquels elle se déhanche !

© Cover Media