Le -
modifié le -

Ben Harper stimulé par The Relentless7

© nrj

Un nouvel album de Ben Harper c'est forcément un événement. D'autant plus qu'il revient avec un nouveau groupe, The Relentless7. Annoncé comme plus rock White Lies for Dark Times n'est pas franchement d'une grande originalité

Qu'est devenu le Ben Harper de The Will to Live ? Celui qui chantait Roses for my Friends ou Jah Work, qui avait le blues ancré dans ses veines ? Il a vieillit, plutôt bien physiquement, mais musicalement, à 40 ans Ben Harper a du mal à retrouver le feu sacré.

Ses complaintes soul-folk avec les Innoncent Criminals commençaient à lasser. Alors quand on apprit qu'il changeait de groupe et d'orientation, la flamme fut ravivée et l'impatience à son comble quant à l'avènement d'un nouveau Ben Harper. Mais dès la première écoute White Lies for Dark Times déçoit malgré toute l'énergie qu'y met le chanteur-guitariste californien !

Ben Harper jamais mauvais

Avec les trois jeunes musiciens texans qui forment The Relentless7, Ben Harper a retrouvé le goût d'un rock électrique, c'est sûr et les onze titres de l'album s'enchaînent plutôt bien entre blues, soul et guitares rock'n'roll. Du rock, certes mais aussi des ballades comme sait les concocter Ben Harper (Skin Thin ou Fly One Time) alimentent ce disque. Mais au final rien de bien neuf...


Le site officiel de Ben Harper : dates de concerts en France, écoute de titres de White Lies for Dark Times, vidéo, etc...