Le -
modifié le -

Ariana Grande se confie au magazine Time sur l’attentat de Manchester

© WENN.com

Ariana Grande a mis du temps à retrouver la joie de vivre après l’attentat de Manchester. Toutefois, la chanteuse est sur la bonne voie...

À bientôt un an de l’attentat de Manchester, Ariana Grande s’est livrée sur le traumatisme et la tristesse qui l’accompagnent encore aujourd’hui. «Il y a tellement de gens qui ont subi de telles pertes et de telles souffrances que l'acceptation de ce qu'il s'est passé va prendre une éternité», a expliqué la chanteuse lors d’une interview accordée au Time dans son numéro Next Generation Leaders (ndlr: la future génération de leaders).

Avant d’ajouter avec amertume: «La musique est supposée être la chose la plus sûre au monde, je pense que c'est pour ça que mon cœur est toujours aussi lourd chaque jour».

 

Ariana Grande: une grande force


Toutefois, Ariana Grande a vite su réagir après l’attentat survenu à la fin de son concert à la Manchester Arena, dans le cadre de son «Dangerous Woman Tour». La chanteuse a organisé avec succès l’événement caritatif One Love Manchester afin de venir en aide aux victimes. Et si elle espère encore aujourd’hui «pouvoir réparer davantage de dégâts», elle a conscience d’avoir pu retrouver un peu la joie de vivre grâce à la musique.

«Quand j'ai commencé à prendre davantage soin de moi, l'équilibre, la liberté et la joie sont venus. Tout ça s'est déversé dans ma musique», a-t-elle ajouté. Un exutoire qui a donné lieu le mois dernier à la sortie d’un nouveau titre baptisé «No Tears Left to Cry»

©Cover Media