Biographie Antoine Clamaran

Né(e) le 18 novembre 1964, Neuilly-sur-Seine, France

Genre musical: Dance, House

Antoine Clamaran © MD

Originaire de Neuilly-sur-Seine, France, le DJ et producteur de musique house, tribal et dance français Antoine Clamaran naît le 18 novembre 1964.

Débutant sa carrière au Whisky à Gogo de Paris dans les années 1980, il est devenu l'une des figures de proue de la scène house française depuis les années 1990.

Grand DJ du Palace, du Queen et de différentes grandes boîtes de l'Hexagone, Antoine Clamaran est également un grand producteur de remixes de tubes internationaux.

Depuis 2012, il a monté le collectif REEPUBLIC avec ses quatre amis DJs et producteurs Sebastien Benett, Gregori Klosman, Tristan Garner et Michaël Canitrot.

Biographie

Des « Gay tea dance » aux soirées « Absolutly fabulous »

Bercé dans un univers de vinyls dès sa tendre jeunesse, Antoine Clamaran débute sa carrière musicale en 1982 au Whisky à Gogo de Paris. Il enchaîne par la suite dans divers clubs de la ville de lumières où il commence à se faire un nom avant d'intégrer l'équipe de la station radio Maxximun au début des années 1990.

Devenu le booker de différents évènements ponctuels, il obtient en 1992 la résidence de la boîte parisienne Le Palace. Il commence ainsi à animer les fameuses soirées dominicales « Gay tea dance » avec son ami et confrère Laurent Garnier. Des moments forts de la programmation house qui aboutiront à la sortie de son premier titre « GTD », simple abréviation de « Gay tea dance ».

Multipliant les productions, le DJ s'associe par la suite à Laurent Pautrat pour la publication du célèbre « I've got music in me ». Un énorme carton qui le mène au rang des illustres précurseurs de la French Touch et qui lui ouvre les portes de différentes maisons de disques prêtes à l'engager pour d'autres réalisations.

On le verra ainsi derrière les remixes de Gloria Estefan , Dalida, Jean-Michel Jarre et d'autres artistes de renom.

Puis, parallèlement à ses travaux de production, le DJ fait part de ses prestations aux platines au Queen de Paris notamment pour les fameuses soirées « Absolutly fabulous » et « Overkitsch ».


De « Release yourself », le premier album aux reprises de Michael J ackson

Après le succès d'un album de remix de Dalida en 1996, Antoine Clamaran continue à impressionner aussi bien le public que les majors du disque et les autres DJs avec ses réalisations.

En 1998, il prend le pseudonyme d'Omega sous lequel il publie trois titres retentissants de dancefloor écoulés à plus de 250 000 exemplaires sur le sol européen. Fort de ce succès, l'artiste décide de composer sous son propre nom et de produire pour le marché international. Le single « Get up » de 1999 et « What! » de 2000 en sont les résultats.

En 2002, le créateur d'ambiance produit son premier opus au titre significatif « Release yourself » qui rassemble une partie de ses morceaux phares et des titres inédits conçus spécialement pour ce recueil.

Énorme succès atteignant la septième position du Top Albums, l'opus est une fusion de house filtrée, de sonorités tribales et de rythmiques entraînantes mixées au style dancefloor du DJ.

Toujours aussi ouvert et coopératif, Antoine Clamaran se joint, la même année, au collectif King of House pour le remix house de certaines chansons du roi de la pop, Michael Jackson. Un travail non moins remarquable qui lui vaut à lui et son équipe le succès de « Billie Jean », classé numéro 1 des clubs français pendant deux semaines consécutives.


De « Mix Inc » à « Spotlight »

Poursuivant sa démarche, Antoine Clamaran offre en 2003 le premier volume de la collection « Mix Inc » qui fait également un sacré tabac. Sans tarder, le DJ enchaîne tout de suite l'année suivante avec « Mix Inc 2 » et « Mix Inc 3 » qui font des recettes non moins conséquentes.

En 2005, année de sortie de « Mix Inc 4 », le roi du remix est élu DJ de l'année aux trophées Paris Nuit. Fort de cette reconnaissance, il poursuit sa création et publie en 2007 le best of « Inside » ainsi que le premier volume de sa compilation « All night long ».

En 2008, année de sa promotion chez Fun Radio, il propose le deuxième volume de « All night long » et quelques titres à succès dont « One week in Colombia » et « One night in Tunis ». En juin 2009, son opus tant attendu « Spotlight » est dans les bacs.

Réalisé avec toute une équipe de stars internationales, cet album de seize titres très dancefloor se fait notamment remarquer par les morceaux « Reach for the stars » et « Gold ». Deux titres phénoménaux qui font la une des prestigieuses stations radios françaises depuis leur sortie.

Ce recueil marque également un tournant dans la carrière du producteur de musique électronique qui reste fidèle à ses racines et influences, ayant fait de lui aujourd'hui une star incontournable des platines.


2012, l'année REEPUBLIC

Alors qu'Antoine Clamaran avait annoncé la sortie d'un nouvel album au printemps 2010 dans le média DJ Mag, c'est un single, « Stick Shift », en featuring avec Soraya Arnelas, qui voit le jour le 24 janvier 2011. Cette collaboration est le premier extrait du prochain opus de l'artiste espagnole, sur lequel Antoine Clamaran travaille.

Antoine Clamaran se concentre également sur un nouveau projet. Avec Sebastien Benett, Gregori Klosman, Tristan Garner et Michaël Canitrot, il forme le collectif REEPUBLIC. Les cinq DJs, amis de longue date, ont décidé de se réunir en studio pour offrir un son et une démarche inédits. Le premier single, « Turn Off The Light », est un succès, et leur public les attend de pied ferme dans les plus grands clubs du monde entier.

En 2014, Antoine Clamaran partage son temps entre la production de nouveaux titres et des prestations live à travers le monde, son nouveau single « Breaking into my heart vient de sortir fin Mars 2014 et est déjà lui aussi TOP 20 Beatport..

+

Actus