Le -
modifié le -

Alicia Keys : prête à mettre le feu

© Cover Media

La sortie du prochain album de la chanteuse arrive à grands pas. Elle revient sur le processus créatif de cet opus qui l'a transformée.

FR Music - Ces trois dernières années, Alicia Keys n’a pas chômé. En plus de se marier et de devenir mère, elle s’est mise à gérer une partie de sa carrière, a monté une comédie musicale, réalisé un court-métrage, produit un téléfilm et un film qui devrait sortir, dessiné une collection pour Reebok, lancé une application animée pour les enfants et en plus, elle a trouvé le temps de produire son nouvel album, « Girl on Fire ».

« Ces trois dernières années ont été incroyables en tout point, a-t-elle déclaré à Billboard. Incroyablement nouvelles, incroyablement dures, incroyablement amoureuses, incroyablement épanouissantes et incroyablement émancipatrices… Une dynamique de leçons et d’émotions absolument folle qui m’a permis de mûrir et me découvrir. Cet ouragan m’a forcée à être qui je suis, d’être assez libre et assez courageuse pour ne rien accepter d’autre et ne rien essayer d’être d’autre. »

"Girl on Fire" le bien nommé

D’après Peter Edge, le PDG de RCA, son label, « Brand New Me », la chanson qui ouvre l’album, est « la plus personnelle qu’Alicia ait jamais écrite ». La chanteuse confirme. « Ça me montre acceptant de devenir une femme à part entière, c’est mon passage à la témérité », déclare-t-elle. Dans son désir de créer des «supers chansons », Alicia Keys a fait appel à la crème des producteurs et chanteurs, certains avec lesquels elle n’avait jamais travaillé.

Ainsi, on retrouve Bruno Mars et Kenneth « Babyface » Edmonds au micro, ou Pop & Oak – qui a déjà travaillé avec Nicki Minaj – et Jamie XX aux manettes. Kenneth Edmonds s’est souvenu que c’est en voyant Alicia Keys en studio qu’il a décidé de rejoindre l’aventure avec le morceau « That’s When I Knew ». « J’ai goûté à l’essence même d’Alicia, et une chanson m’est instantanément venue en tête, raconte le chanteur qui n’avait que rarement croisé Alicia avant. En la voyant chanter, son émotion… C’est là que j’ai compris qui elle était, et à quel point elle était particulière. »