Le -
modifié le -

Alicia Keys : des titres inédits pour la bande originale de son film

© Cover Media

La chanteuse a produit « The Inevitable Defeat of Mister & Pete » qui sortira en octobre aux Etats-Unis. Elle a aussi signé la bande originale du film de George Tillman Jr.

Alicia Keys a décidé d'ajouter une corde à son arc. La chanteuse, dont le dernier album est sorti à la fin de l’année dernière, a participé au film « The Inevitable Defeat of Mister & Pete », de George Tillman Jr. Elle a non seulement signé la bande originale du film racontant la dérive de deux jeunes garçons abandonnés dans les rues de New York, mais elle a aussi tenu le poste de productrice exécutive sur le film qui lui tient visiblement très à cœur.

« Le scénario m’a immédiatement attirée et le fait qu’il soit si puissant, déclarait-elle en janvier dernier à HitFix.com alors que le film commençait à faire le tour des festival. On est frappé par un tas d’émotions en si peu de temps […] que je me suis sentie obligée d’y participer ». On a déjà vu Alicia Keys à l’écran dans Mi$e à Prix ou le Journal d’un Baby-Sitter, mais cette fois, la chanteuse a préféré rester derrière la caméra. Lundi, elle présentait la bande-annonce du film à ses abonnés sur Twitter. « Je suis hyper ravie 2 partager le trailer de The Inevitable Defeat of #MisterandPete avec @IAMJHUDI ! Sortie le 11 octobre ! »

La tournée continue

Alors qu’elle s’apprête à devoir défendre la sortie du film, Alicia Keys continue sa tournée mondiale. Après l’Europe cet été, la chanteuse de 32 ans ira présenter son album « Girl on Fire », qui contient le single éponyme ainsi que « Tears Always Win » en Amérique du Sud avant de clore la tournée « Set the World on Fire » le 29 novembre à Jakarta en Indonésie après plus de six mois à parcourir le monde.

L’album a plutôt réussi à la chanteuse qui a fini disque d’or dans quatre pays, dont la France, et disque de platine aux Etats-Unis. Une belle réussite pour Alicia Keys qui continue de maintenir la qualité de production et de chant pour lesquels elle s’est fait connaître avec son premier album, « Songs in A Minor », mais surtout « The Diary of Alicia Keys ». Enfin, « Empire State of Mind », qu’elle chantait avec Jay-Z, demeure un des rares hymnes à avoir émergé des charts ces dernières années. Le morceau dédié à New York a fini d’installer la voix d’Alicia Keys dans le cœur et les oreilles d’un public déjà conquis.

© Cover Media