Le -
modifié le -

Afrojack : «Je ne suis pas un artiste EDM»

© copyright getty

Le DJ et producteur a expliqué en détails ce qu'il fallait attendre de son nouvel album. «Forget The World» sort le 19 mai prochain.

FR Music - Afrojack fait monter la pression à quelques jours de la sortie de son album «Forget The World». Le DJ trépigne lui aussi d’impatience tant il vise loin avec cet opus, le premier de sa carrière après quelques EPs. «Je veux faire un album que ma grand-mère et mes fans vont aimer, assure Afrojack à Billboard. Je veux que ma grand-mère comprenne ce qu’est un drop, et faire que les fans de club comprennent une chanson.» 

Avec cet opus, Afrojack espère aussi se faire un nom à l’international. «En grandissant j’ai dit à mon ex petite-amie ‘’Je n’aurais pas de succès tant que tout le monde en Hollande ne connaitra pas mon nom’’ et ça a marché. Je n’aurais pas de succès tant que tout le monde dans les rues ne connaitra pas mon nom», détaille-t-il.

Loin d’avoir la grosse tête

Mais le succès pour Afrojack, ça passe avant tout par la musique, et surtout le travail. Le DJ est loin d’avoir un ego surdimensionné, et ne se voit pas du tout comme une star, ou comme certaines personnalités du milieu EDM (Electronic Dance Music). «Je ne suis pas dans l’EDM. Si je voulais avoir du succès en tant qu’artiste EDM, je ne mettrais pas 80% de tout dans le show, je serais en train de me détendre, de demander 20 chambres d’hôtel, jouant pendant une heure et demie, tout en étant malheureux. Je ne veux pas être un artiste EDM – Je veux faire quelque chose dont les gens puissent être fiers», poursuit Afrojack.

 En attendant la sortie de «Forget The World», Van de Wall de son vrai nom prépare ses prochains spectacles, à Londres, Cannes, Los Angeles ou encore Berlin. «Il n’y a rien de mieux que de faire de la musique et entendre 3000 personnes chanter ‘’Afrojack ! Afrojack !’’», conclut le DJ.

©Cover Media