Le -
modifié le -

Adele refuse que Donald Trump utilise sa musique

© Daniel Deme/WENN.com

Dans ses meetings, Donald Trump aime passer les chansons d’Adele. Ce qui n’est pas du tout du goût de la chanteuse britannique.

Décidément, Donald Trump n’est pas au bout de ses peines ! Sa manière agressive de faire campagne et sa coupe de cheveux pour le moins particulière ont fait l’objet de nombreuses critiques et moquerie. Mais cette fois-ci, c’est une star de poids qui est venue le rappeler à l’ordre.

Eh oui, celui qui voudrait accéder aux plus hautes fonctions de la première puissance mondiale a oublié de demander la permission avant de passer la musique d’Adele dans ses meetings de campagne !

Pas de politique avec la musique d'Adele

La manœuvre n’a pas vraiment plu à la chanteuse britannique, qui s’est empressée de le faire savoir. « Adele n’a pas donné la permission que sa musique soit jouée lors de rassemblements politiques », a expliqué son porte-parole à Entertainment Weekly. Ainsi, la décision d’Adele ne signifie pas qu’elle soutient un autre candidat, mais simplement qu’elle ne tient pas à que ses hits soient associés à des personnes issues de la sphère politique.

Le businessman à la banane voulait sans doute charmer les foules grâce à la diva britannique, mais c’est raté. Cela dit, aucun risque qu’Adele soit récupérée par le camp adverse puisqu’elle ne peut pas évidemment pas voter aux élections américaines. Et c'est très bien comme ça !

©Cover Media