Le -
modifié le -

Adele : quand la chanteuse a frôlé la mort...

© © Getty Images / Kevin Mazur

En 2008, Adele avouait souffrir d'un problème d'accoutumance au tabac et à l'alcool. Dans sa biographie qu'elle a intitulé 'Adele' son auteur a confirmé l'addiction de la star.

Un mal-être issu d'un chagrin d'amour

L'artiste a commencé à tomber dans l'alcoolisme à cause d'une relation amoureuse chaotique. En effet, son premier petit ami qui était bisexuel passait son temps à la tromper. Cette relation a bouleversé la star qui a eu du mal à s'en remettre. L'auteur du livre d'Adele explique que leur relation était instable, ce qui a poussé l'artiste pop à boire avec excès. Pourtant, l'écrivain révèle qu'Adele aimait le drame que les hommes créaient autour d'elle.

Une addiction héréditaire ?

L’auteur révèle également que le père de l'artiste pop, qui a quitté le foyer familial lorsqu'elle avait à peine trois ans avait également le même problème. D'ailleurs, son addiction a failli lui coûter la vie.

Par ailleurs, dans l'ouvrage précité, la jeune artiste avoue aussi que lors d’une date de sa première tournée, elle était tellement prise par les effets de l'alcool qu’elle a complètement oublié les paroles de ses chansons sur scène. Selon elle, c'était la pire chose qui lui soit arrivée dans la vie. Malgré son succès mondial, Adele a dû faire face à des épreuves. Bien que la présence de sa mère lui fût rassurante, elle ressentait toujours ce manque lié à l'absence d'amour paternel.