Le -
modifié le -

Adele : met les choses au clair au sujet de Phil Collins

© WENN.com

Adele a expliqué à Rolling Stone pourquoi elle n’avait pas fait appel à Phil Collins sur son dernier album. Et d’après la chanteuse, ça n’avait « rien de personnel ».

Adele a démenti une rumeur de dispute avec Phil Collins, qui l’avait traitée d’ « anguille » à une époque. La chanteuse anglaise a confirmé son succès avec son dernier album, 25, et le premier single extrait, Hello, s’est très bien placé dans les charts du monde entier. Mais comme on n’a rien sans rien, une grande partie de ce qu’elle a enregistré pour l’album est passé à la trappe pour n’en conserver que le meilleur. Et parmi les collaborations auxquelles elle a dû tourner le dos, elle a évincé Phil Collins, mais elle a tenu à préciser comment ça s’était passé. « Je l’ai rencontré et il était très gentil, a-t-elle confié à Rolling Stone. C’est un génie, mais je l’ai croisé à Londres très tôt, bien avant de commencer à bosser sur l’album et je lui avais parlé d’un morceau. Je ne sais plus si je lui avais donné un refrain, ou une chanson, mais finalement j’ai flippé. Je me suis dit, ”Oh, je ne suis pas prête”. Puis il a raconté que j’étais une anguille ! Je crois qu’il l’a pris pour lui, mais en fait, à cette époque, je n’étais pas prête à enregistrer un album, c’est tout… Il n’y avait rien de personnel, enfin pas de mon côté. »

Le succès d’Adele lui a permis de rencontrer certains de ses célèbres collègues, notamment Bono et John Mayer, et ce dernier s’est rapproché de la chanteuse quand elle a eu des problèmes de cordes vocales en 2011. « John Mayer a eu le même genre de problèmes à la même époque que moi, et il a été adorable, a-t-elle raconté. Il m’a appelée et m’a vraiment rassurée. » Elle a subi une opération à l’époque et bien que ce genre d’intervention aurait eu de quoi l’inquiéter, elle ne s’en est pas fait plus que ça. « J’ai eu le sentiment que quelqu’un avait fermé une porte dans ma gorge. Et je sentais bien qu’il y avait quelque chose qui m’empêchait de parler ou chanter convenablement. Mais mon docteur était génial. Il m’a dit, ”Tout va bien – votre problème est très commun chez les chanteurs”. Il m’a dit, ”J’ai vu ça un million de fois, et je l’ai guéri un million de fois”, donc je n’ai jamais eu vraiment peur », a fini par expliquer Adele.