Le -
modifié le -

Adele : elle n’est pas à vendre !

© Cover Media

La chanteuse a refusé un contrat de plusieurs millions d’euros que lui offrait L’Oréal pour devenir son égérie. Elle a dit non pour respecter ses principes.

FR Music - Il n’y avait qu’elle pour dire "non" à L’Oréal. Dans l’univers musical où elle navigue, et où il est facile d’accepter de juteux contrat, Adele s’en tient pourtant à ses principes. La chanteuse vient de refuser plusieurs millions d’euros de la marque de cosmétiques, qui lui proposait de devenir son égérie. « L’Oréal était en négociations pour l’accord, et ça avait l’air bien parti – mais elle a changé d’avis, et L’Oréal est vraiment surpris qu’elle ait refusé une telle somme d’argent », rapporte une source du magazine People.

Dès le début des discussions en mars, la marque française était pourtant prête à débourser jusqu’à 14 millions d’euros pour pouvoir afficher le visage de l’interprète de « Skyfall » dans ses publicités. Adele est connue pour être quelqu’un d’exigeant et de fidèle à elle-même. Il y a quelque temps elle affirmait ne pas comprendre ces stars qui se ‘’vendent’’. « Je ne veux pas que mon nom soit associé à une marque, assurait-elle. Je ne veux pas être salie ou hantée. Je trouve cela honteux de se vendre comme cela. »

De la musique avant tout

En plus de ses principes, Adele a aussi un agenda très chargé. La jeune femme est concentrée sur son prochain album. Le successeur de « 21 » s’annonce spectaculaire. « Adele est encore mieux qu’avant. J’aime beaucoup là où elle en est. Elle est toujours mon artiste préférée au monde », confiait Ryan Tedder de One Republic qui a travaillé avec elle en studio.

En attendant son nouvel opus, Adele a collaboré avec Wiz Khalifa sur le titre « Blacc Hollywood » et certaines sources évoquaient aussi une résidence à Las Vegas. Après Céline Dion et Britney Spears, la ville du pêché pourrait bien accueillir une nouvelle diva. Certains casinos seraient prêts à mettre 30 millions d’euros sur la table.

©Cover Media