Le -
modifié le -

Ces métiers "anciens" qui recrutent à nouveau

© iStock

On pourrait croire qu’avec l’avancée du numérique, les métiers les plus porteurs seraient concentrés dans le web et les nouvelles technologies. C’est vrai, mais ce ne sont pas les seules professions qui ont le vent en poupe ! Comme en réponse à cette tendance, des métiers plus anciens recrutent à nouveau. Devenir barbier ou pilote, ça vous tente ?


Barbier, le métier à la mode

Vu le nombre d’articles qui fleurissent sur le sujet, difficile de dire le contraire. Il faut dire que la barbe est tendance (la moustache aussi), et pour qu’elle soit bien taillée, autant avoir affaire à un professionnel ! Si le métier de barbier est majoritairement pratiqué par des hommes, les femmes se mettent aussi à l’exercer. Assez logiquement, les barbiers ont une formation de coiffeur, et ils exercent souvent les deux fonctions ! Cependant, afin de maîtriser toutes les subtilités de cet art, il est recommandé d’avoir une formation spéciale avec un maître barbier. Libre à vous, ensuite, d’ouvrir votre propre salon ou d’entrer au service de l’un d’eux.

 

Pilote de ligne, un métier de passionné

Le métier fait partie de ceux qui font rêver dès l’enfance. Et ça tombe bien, l’aviation mondiale devrait recruter environ 600 000 pilotes dans les vingt prochaines années. C’est un métier qui naît, pour certains, d’une véritable passion. Cependant, il reste difficile d’accès. Il faut tout d’abord répondre à des conditions physiques et médicales précises (ne serait-ce qu’au niveau de la vue). Les formations sont également très chères… et les examens difficiles.

 

Bonnetier, l’art de manier le métier à tisser

Et non, la bonneterie n’est pas morte ! A tel point que Lacoste vient de lancer la Manufacturing Academy à Troyes. L’art de ce métier consiste à manipuler un métier à tisser. On s’en doute, ça demande une formation spécifique. L’objectif de Lacoste, en créant son Academy, est de préserver les savoir-faire en voie de disparition. Les candidats manquent en effet à l’appel quand il s’agit de recruter dans ces corps de métier. L’Academy forme ainsi aux métiers de teinturier et couturier en plus de bonnetier ! Une trentaine de personnes ont été recrutées en contrat pro, à la seule condition de savoir parler français, maîtriser les savoirs de base, être motivé, et réussir les tests de dextérité.

 

Tailleur de pierre, un métier intemporel et toujours demandé

On en parle peu, mais les tailleurs de pierre restent indispensables ! Pour exercer ce métier, il faut aimer l’art, les mathématiques et la géométrie. Les formations les plus prestigieuses se font avec les Compagnons du devoir. La restauration de bâtiment anciens ne cessera jamais, et elle fera toujours appel à des artisans chevronnés. Les outils sont toujours les mêmes depuis des siècles : seules changent les matières avec lesquels ils sont faits. Un métier intemporel, donc.

 

Plus d'infos sur DigiSchool : Les métiers et formations de l'Artisanat de Luxe