Le -
modifié le -

Wyclef Jean arrêté par erreur par la police de Los Angeles

© Getty Images

Wyclef Jean n’a pas dû comprendre ce qui lui arrivait. Au volant de sa voiture, le chanteur s’est fait arrêter par la police alors qu’il n’avait rien fait du tout. Et il a partagé la vidéo de l'incident sur les réseaux sociaux.

Wyclef Jean a connu une petite mésaventure à la sortie de son studio d’enregistrement. Accompagné de deux femmes, dont sa manager, l’ancien membre des Fugees s’est fait arrêter par la police de Los Angeles à la suite d’une erreur.

Le Haïtien a partagé, sur son compte Twitter, une vidéo de lui-même, menottes aux poignets avec la légende «LAPD, encore un cas de méprise d'identité. Un homme noir avec un bandana rouge cambriole une station-service pendant que j'étais en train de travailler au studio mais c'est moi qu'on menotte?». On l’entend également dire à la personne qui le film «Ils viennent de me prendre mon bandana haïtien, le LAPD m'a menotté absolument sans raison»
Wyclef Jean victime d’une erreur d’identité

Wyclef Jean a vraiment été victime de malchance. La police du comté recherchait un homme avec un bandana rouge ayant cambriolé une station-service. Pas de bol pour le rappeur, il portait un bandana semblable et sa voiture correspondait à la description donnée.

La police a tenu à s’excuser pour cet incident «malheureux» et s’est tout de même justifié «les officiers de police de Los Angeles sont souvent contraints de procéder à des détentions légales, selon les paramètres stricts prévus par la loi, afin d'intercepter des suspects dangereux et armés». Bien heureusement, l’auteur du crime et sa complice ont été arrêté peu de temps après.