Le -
modifié le -

Will Smith : un bon réveille aux côtés de sa femme!

© Apega/WENN.com

Heureusement que Will Smith dormait avec sa femme Jada quand les nommés des Golden Globes ont été annoncés ! Il explique dans le New York Times que c'est elle qui l'a réveillé.

Will Smith a été nommé aux Golden Globes pour son dernier film, Seul contre tous. Il était 5h30 du matin à Los Angeles quand les noms ont été dévoilés, et l’acteur était en train de dormir avec sa femme, Jada. C’est elle qui lui a appris la bonne nouvelle. « Ma femme m’a sorti de mon sommeil et me l’a dit, a-t-il confié dans le New York Times. Elle était juste tellement contente. C’était vraiment un super moment de mariage. On était super liés. C’était nous, notre prix. "On" était nommés. C’était une super reconnaissance du chemin parcouru en tant que couple. »

Dans Seul contre tous, Will Smith interprète le Dr. Bennet Omalu, qui s’assure que la National Football League prenne les commotions des joueurs au sérieux. Si Will Smith est ravi d’être nommé à un niveau personnel, il est aussi très excité pour le vrai Dr. Omalu. « Ce qui m’excite vraiment, c’est le fait que le Dr. Omalu puisse aller aux Golden Globes, a-t-il ajouté en souriant. C’est l’histoire d’un homme né pendant un raid aérien au Nigéria. Son père a été touché par des éclats d’obus alors qu’il essayait de protéger sa mère pendant sa naissance. Il a commencé, et a rêvé de l’Amérique et de ce que ce pays représente. »

Will Smith est l’un des deux acteurs noirs nommés aux prochains Golden Globes, avec Idris Elba. Il ne souhaite toutefois pas trop aborder le problème des races. « Généralement, j’essaye de ne pas me concentrer sur le racisme ou les préjudices pour ce qui touche à l’artistique, a expliqué l’acteur. Parce que je pense que les pensées sont magnétiques. Si je me vois comme un mec noir qui a été nommé, je magnétise la négativité qui découle de cette séparation. Si l’intégration, c’est ce que je veux, il faut que mon esprit et mon cœur soient ouverts, puis que j’ai confiance dans le fait que le monde l’acceptera. »