Le -
modifié le -

Tom Hanks : un vieux projet

Tom Hanks a expliqué que le nouveau film de Steven Spielberg l’avait «surpris» à bien des égards. Le comédien à confié à WENN qu’il ne savait pas que Le Pont des Espions était tiré d’une histoire vraie.

tom-hanks © NRJ

Tom Hanks sera bientôt à l’affiche du Pont des Espions, le nouveau film de Steven Spielberg. A la base, le projet qui date des années 60 devait s’adresser à Gregory Peck et Alec Guinness. Celui-ci raconte l’histoire vraie d’un avocat embringué malgré lui dans la Guerre Froide entre les Etats-Unis et la Russie. Il date de 1965, mais à l’époque, la MGM avait trouvé un peu trop précoce de le mettre en chantier. Tom Hanks ne connaissait pas l’histoire de James Donovan, le personnage central du film, avant de découvrir le scénario. « Je n’avais pas idée de qui était James Donovan, a-t-il confié à WENN. Je ne savais rien de lui il y a 2 ans. Comme toute bonne histoire, ça a été une vraie surprise, parce que c’était une histoire vraie qui me touchait particulièrement. J’ai pu rencontrer la famille Donovan – deux filles et un fils – et j’ai découvert quelque chose que j’ignorais. En 1965, Gregory Peck s’était intéressé à cette histoire et avait convaincu Alec Guinness d’interpréter Rudolf Abel (un agent soviétique arrêté par le FBI en 1957). Peck allait jouer Donovan et Stirling Silliphant devait écrire le scénario. Mais à l’époque, la MGM a répondu, ”Non, je ne crois pas que nous allons raconter cette histoire !”, et je ne le savais même pas. Donc nous n’étions pas les premiers à nous y frotter. »

D’après Steven Spielberg, le contexte politique de l’époque, entouré par l’affaire de la Baie des Cochons et la crise des missiles cubains, avait un peu refroidi le studio. « Les tensions étaient trop vives entre les soviets et les Etats-Unis pour que la MGM s’intéresse à un projet aussi politique. En plus, le film précédent de Greg Peck (Arabesque), n’avait pas été un succès flagrant ! », a-t-il expliqué.

Dans Le Pont des Espions – qui sortira le 2 décembre en France – c’est Mark Rylance qui interprète Rudolf Abel. Amy Ryan et Alan Alda jouent aussi au côté de Tom Hanks dans le film qui fait déjà le buzz pour les prochains Oscars.