Le -
modifié le -

Seth Rogen : un grand sensible

Seth Rogen est facilement ému devant les films d’animation. Comme il l’a confié à Total Film, les productions Pixar lui arrachent toujours quelques larmes.

seth-rogen Cover Media

Seth Rogen n’a pas encore regardé le film d’animation Vice Versa, et pour cause. L’acteur est un grand émotif, et les films d’animations ont souvent tendance à le faire pleurer. « Ces films Pixar sont bons quand il s’agit de manipuler les émotions des gens. Là-haut... Au début de Là-haut, il n’y a pas moyen de ne pas pleurer, je crois. Toy Story 2 et 3 ont tous les deux des moments qui vous font pleurer à chaque fois. Rien ne fait plus pleurer que les cartoons, sauf peut-être les films où un chien meurt. Je pleurs. Je pleurs facilement devant les films. Je n’ai pas encore regardé Vice Versa parce que je sais à quel point je vais pleurer », raconte Seth Rogen dans Total Film. L’acteur évoquait notamment les films qui ont eu un énorme impact sur sa vie. Parmi eux, on retrouve The Big Lebowski. Seth Rogen était à l’école quand il est sorti en 1998, et il n’a pas tout de suite compris pourquoi le film des frères Coen faisait autant de bruit. Quelques années plus tard, il l’a revu et il fait depuis parti de ses œuvres préférées.

L’humoriste est aussi un grand fan de films d’horreur. Il se souvient très bien du jour où il a regardé pour la première fois Paranormal Activity, sorti en 2007. « J’aime les films d’horreur. Étrangement, quand j’ai vu le premier Paranormal Activity, j’ai eu super peur. Ca m’a choqué. On l’a regardé en se disant que ça allait être un peu stupide, genre ‘’Ce film a fait beaucoup d’argent, mais vraiment, est-ce que c’est effrayant ?’’ On était dans une caravane, en train de faire un film. En plein jour. On était cinq a être terrifiés. Ça m’a vraiment impressionné. J’ai trouvé que c’était un film très intelligent », se rappelle Seth Rogen.