Le -
modifié le -

Scott Disick: son plan pour reconquérir Kourtney Kardashian

© Judy Eddy/WENN.com

D’après TMZ, Scott Disick serait prêt à tout pour reconquérir Kourtney Kardashian. Première étape : vendre sa propriété de Beverly Hills.

Il semblerait bien que Scott Disick ait décidé de vendre ses propriétés de Beverly Hills pour reconquérir Kourtney Kardashian. L’ancien compagnon de la star de télé réalité est connu pour son amour des soirées sans limites, qui l’ont souvent conduit en cure de désintoxication. Il y est récemment retourné, après sa séparation d’avec la belle, en juillet. D’après TMZ, le beau trentenaire aurait échafaudé un plan pour reprendre Kourtney Kardashian dans ses filets. Il prévoirait d’emménager dans le même quartier californien que Kim Kardashian et sa mère, Kris Jenner. D’après le site Internet, il se délesterait de sa maison de Beverly Hills, lieu de nombre de ses nuits de débauche. Cette vente permettra aussi au jeune homme de se renflouer , puisque d’après TMZ, elle lui avait coûté 3,69 millions de dollars mais en vaudrait désormais plus de 4 millions. Une plus-value qui aurait donné à Scott Disick le goût de l’immobilier. Il voudrait en faire sa principale source de revenus, ayant délaissé les apparitions payantes dans les clubs, suite à sa cure de désintoxication.

Scott Disick et Kourtney Kardashian ont passé neuf ans ensemble et sont parents de trois enfants, Mason, Penelope et Reign. Sa nouvelle maison devrait donc être à deux pas de chez eux. On a vu Scott Disick chercher de bonnes affaires avec Josh Altman, présentateur d’une émission de recherche de maisons luxueuses. La semaine dernière, dans un épisode de l’Incroyable famille Kardashian, Kourtney évoquait sa séparation. Dans ces scènes, tournées en juillet, l’héritière de 36 ans motivait son choix. « Je me fous de tout le monde, disait-elle. Les seuls qui m’intéressent, ce sont mes enfants. J’ai demandé à Scott de quitter la maison. On a essayé un tas de choses, là, c’est la dernière solution. Ça fait du mal à tout le monde de vivre de cette manière et je crois qu’on a besoin de ça, pour vivre tous les deux une vie que j’espère meilleure. »