Le -
modifié le -

Ryan Murphy : Glee, une seconde adolescence

© Cover Media

Ryan Murphy a eu une adolescence difficile. Le réalisateur a expliqué à Hollywood Reporter que Glee lui avait permis de vivre la jeunesse qu'il n'a pas eue.

Ryan Murphy a créé Glee avec Ian Brennan et Brad Falchuk. La série a reçu des dizaines de récompenses jusqu’à ce qu’elle prenne fin au début de cette année. Glee, qui raconte les aventures d’un groupe d’étudiants passionnés par le chant, a conquis un public dans le monde entier. Pour Ryan Murphy, cette expérience restera gravée dans sa mémoire pour toujours car elle lui a permis de vivre enfin son adolescence. « J’étais là avec l’équipe toute l’a journée, et quand on avait fini de travailler, on sortait et on s’amusait toute la nuit, et je pense que de manière assez étrange, j’essayais de revivre l’enfance que je n’ai jamais eue, a-t-il expliqué à Hollywood Reporter. Je pensais qu’ils voudraient un parent mais ce n’était pas le cas. Ils ne voulaient pas que je leur dise quoi faire. Ils ne voulaient pas que je leur dise comment se traiter les uns les autres ou comment le monde serait à la fin de la journée. J’aimerais revenir en arrière et faire les choses différemment avec beaucoup de ces acteurs. Je suis encore très proche de certains d’entre eux, Lea Michele, Chord Overstreet, Darren Criss, mais avec certains, ça ne s’est pas aussi bien passé et je le regrette. Je pense que j’aurais voulu qu’ils soient capables de se débrouiller. »

Ryan Murphy et Lea Michele sont plus qu’en contact puisque l’actrice joue dans sa nouvelle série télévisée Scream Queens aux côtés d’Emma Roberts et Jamie Lee Curtis. Le réalisateur n’a jamais de mal à convaincre des stars de jouer pour lui. Il a notamment recruté Lady Gaga pour American Horror Story. Sa dernière saison, Hotel, est diffusée en ce moment aux États-Unis. La chanteuse, elle, est ravie de jouer la Comtesse. « C’est une âme soeur créative pour moi, a-t-elle confié au sujet de Ryan Murphy. Je lui ai dit des choses que je n’ai jamais dites à personne, et c’est parce qu’il fait partie de quelque chose de tellement intime en moi, quelque chose que je n’expérimente pas avec 99,9% des gens que je rencontre et qui ne me demandent rien sur moi, ils veulent juste une photo. »