Le -
modifié le -

Rita Ora : Rihanna lui a fait de l'ombre?

© Cover Media

Rita Ora a porté plainte contre son label, dirigé par Jay Z, Roc Nation. Selon le Mirror, elle serait exaspérée que Rihanna soit mise en avant au détriment de sa carrière.

La décision de Rita Ora, qui a choisi de poursuivre le label de Jay z, Roc Nation, serait motivée par une once de jalousie. La chanteuse, signée sur le label depuis 2008, lui reproche de ne pas avoir été en mesure de lui faire sortir un nouvel album. Selon le Mirror, sa rivale Rihanna, signée quant à elle depuis 2005, n'y serait par ailleurs pas pour rien. Rita Ora aurait découvert que la Barbadienne recevait tous les nouveaux titres avant elle, malgré le fait qu'elle n'ait toujours pas sorti d'album depuis son premier opus, Ora, en 2012. La coupe serait donc pleine pour Rita Ora. « Rihanna n'a jamais aimé Rita, et a utilisé son pouvoir chez Roc Nation en conséquence. C'est la raison principale pour laquelle les responsables du label n'ont pas souhaité s'investir davantage dans la promotion de la carrière de Rita, confie une source dans le Sun. Les chansons qu'elle pourrait recevoir sont automatiquement données à Rihanna, qui peut les garder pendant des mois avant de décider qu'elle ne les veut pas. »

De plus, son ex, Calvin Harris, est également signé sur le même label. Selon cette même source, Roc Nation ne serait pas intervenu lorsqu'il lui a interdit d'utiliser les chansons qu'il avait produites pour son album après leur rupture. La semaine dernière, elle aurait donc rempli les documents pour porter plainte, assurant que ses relations avec le label avaient été « irrévocablement endommagées ». Elle souhaiterait rompre son contrat et a cité l'article 2855 du Code du Travail, connu sous la "règle des sept ans". « Heureusement pour Rita, la loi californienne prévoit de protéger ses artistes des sortes de vicissitudes qu'elle a connu avec Roc Nation », explique son avocat, Howard King.