Le -
modifié le -

Quentin Tarantino revient sur la fuite de son scénario

© Cover Media

Quentin Tarantino a très mal vécu que le scénario de son dernier film fuite sur Internet. Il garde un très mauvais souvenir de l’expérience, comme il l’a expliqué à Jimmy Kimmel.

Quentin Tarantino a été très touché par la fuite du scénario de son dernier film, Les Huit Salopards. Le film sortira en France au début du mois prochain, mais il a bien failli ne pas voir le jour. En janvier 2014, une version du scénario avait fuité sur Internet, et le réalisateur l’avait tellement mal vécu qu’il avait alors décrété qu’il ne le tournerait pas. « J’avais écrit une première version que j’avais fait lire à quelques amis très proches, a-t-il expliqué à Jimmy Kimmel. Il s’est retrouvé je ne sais pas comment chez certains agents et producteurs qui ont commencé à en parler, puis finalement il est arrivé sur Internet et tout le monde pouvait le lire. Et j’ai très mal réagi. J’ai réagi comme ça parce que… Normalement, quand j’écris un scénario, ça ressemble à un long roman, avec un début au début et une fin à la fin. Mais avec ce scénario, j’ai décidé de m’y prendre autrement, donc j’expérimentais pas mal. Je voulais écrire trois versions différentes et décider plus tard laquelle je tournerais. J’ai écrit la première version et elle n’était pas du tout finie. Il y avait une fin qui n’était pas la fin. Il y avait plein d’éléments qui ne sont pas dans le film au final. C’était une manière d’écrire plus douce, et toute l’idée d’écrire trois fois l’histoire était assez nouvelle à mes yeux. Du coup ça m’a vraiment agacé de voir cette version exposée comme ça. »

Après la fuite, Quentin Tarantino avait expliqué que seuls Tim Roth, Michael Madsen et Bruce Dern – qui sont tous les trois dans le film – avaient eu le scénario entre les mains. Il était alors convaincu de l’innocence de Tim Roth, qu’il avait déjà fait tourner dans Reservoir Dogs et Pulp Fiction, et Michael Madsen, complice des débuts du réalisateur, n’avait pas trop apprécié la remarque. « Mon agent m’a lu la remarque où il disait qu’il n’avait donné le scénario qu’à Bruce, Tim et moi et qu’il disait qu’il faisait confiance à Tim. Je me suis dit, ”C’est quoi ce b*rdel ?”, s’est souvenu Michael Madsen en rigolant. Je l’appelle direct, et je lui fais, ”Quentin, tu te rends compte de ce que tu viens de dire… Tu peux aussi préciser que c’était pas moi ?” Et il s’est marré. » Quentin Tarantino a pris le relais en racontant l’histoire à son tour. « Son fils l’appelle après avoir entendu ça, et il lui fait, ”Papa ! Vraiment, papa, mais pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi tu as fait ça ? Pourquoi est-ce que tu as trahi Quentin ? Je peux pas croire que tu aies trahi Quentin.” », a-t-il ajouté en rigolant.

Par ailleurs, le cinéaste a de nouveau confirmé qu’il ne ferait pas plus de 10 films. Les Huit Salopards étant son huitième, la retraite lui pend au nez, mais il n’en a pas démordu pour autant. « Je ne vais pas me dire que j’ai encore quatre ou six films à faire et que je les ferai. Si j’ai encore deux films à faire, ce sera le fer de lance. Ça veut dire qu’ils auront intérêt à être bons, que je ferais mieux de donner le meilleur de moi-même, et j’aime bien ce genre de motivation », a fini par expliquer Quentin Tarantino.