Le -
modifié le -

Pierce Brosnan : dur d'être James Bond!

Pierce Brosnan a confié à Digital Spy que James Bond n’était pas un personnage facile à jouer. Il a interprété l’iconique espion de 1995 à 2002.

pierce-brosnan WENN.com

En endossant le costume de James Bond la première fois en 1995 dans GoldenEye, Pierce Brosnan ne s’attendait pas forcément à ressentir une certaine solitude. Il s’est notamment remémoré le tournage de la séquence d’ouverture des James Bond. « On tournait à Pinewood, a-t-il confié à Digital Spy. Vous entrez dans votre propre histoire et dans l’histoire d’un personnage qui est tellement aimé, mais vous essayez de garder les choses aussi simples et aussi directes que possible. Vous devez sortir de vous-mêmes – pas si simple à faire. L’espace était immense… Colossal même, cette pièce blanche qui prenait tout un plateau de tournage. Il y a une certaine solitude à marcher à travers un plateau vide et blanc et dans les livres d’histoire. »

Interpréter James Bond était également un rêve d’enfant pour Pierce Brosnan, qui était fan des romans de Ian Flemming dès son plus jeune âge et avait vu Goldfinger quand il avait 11 ans. Devenir l’agent 007 était particulièrement excitant, mais ça a également apporté son lot de pression. « C’était une longue marche à travers le plateau et une longue marche pour avoir la bonne posture, a-t-il ajouté. Parce que, quand vous vous tournez et que vous tirez avec le pistolet vers la caméra, et bien, un faux mouvement et on dirait que vous ch*ez. Honnêtement, ça ne rend pas bien. En fait, on dirait que vous avez des hémorroïdes ou quelque chose comme ça. "Désolé, est-ce qu’on peut la refaire ? Moins dans le style hémorroïde, Pierce". Croyez-moi, cette marche est très drôle à faire. »

C’est en 2002 que Pierce Brosnan a raccroché, après Meurs un autre jour. Il a depuis tourné de nombreux autres films et est ravi d’être toujours dans l’industrie du cinéma. « J’adore jouer mais je peins plus et j’essaye d’avoir des expositions. Le métier d’acteur – je ne peux pas dire que je le laisse tomber, vous ne le laissez jamais tomber – mais heureusement, j’ai toujours du travail », a ajouté Pierce Brosnan.