Le -
modifié le -

Matthew McConaughey : Noël est très important pour lui!

© Cover Media

Matthew McConaughey s’est confié sur l’importance de Noël dans le magazine Hello!. L’acteur a notamment expliqué qu’il attendait cette période où il passe beaucoup de temps avec sa famille, avec impatience.

Matthew McConaughey raffole de la période de Noël. A cette époque, il libère autant que possible son agenda afin de passer du temps avec sa femme Camila Alves, leurs trois enfants et le reste de la famille. Ce qu’il apprécie particulièrement à ce moment de l’année, ce sont les histoires et anecdotes qui sont échangées sur les personnes de son entourage. La décoration du sapin a aussi une saveur chère à son cœur... « Rassembler la famille ensemble, et tous les petits-enfants et les enfants, a répondu Matthew McConaughey au magazine Hello! qui lui demandait ce qu’il préférait à Noël. On reste à la maison et on raconte des histoires, certaines mêmes vieilles histoires sont à nouveau racontées. Ca a toujours été la tradition la plus importante, rassembler la famille ensemble. Et il y a cet ange que j’ai fait quand j’avais 6 ans que ma mère m’a donné quand j’ai eu ma propre famille et qu’on a commencé à organiser Noël chez nous. C’est celui qu’on utilise pour le sapin. »

Enfant, Matthew McConaughey faisait toujours parti des premiers à se lever pour ouvrir ses cadeaux. Aujourd’hui papa, il est aussi réveillé très tôt, mais cette fois par ses enfants. « Enfant, j’étais debout avant la rosée à Noël, vous ne pouvez pas dormir, vous avez trop hâte que le Père Noël arrive. Maintenant en tant que parent, vous vous couchez tard le 24 parce que vous devez faire le père Noël quand les enfants sont couchés. C’est dur de les mettre au lit. J’aime rester debout tard et puis me lever le matin et voir les enfants qui me demandent : ‘’Comment le père Noël a fait ça ?’’, a ajouté Matthew McConaughey. On a appris dans notre famille qu’il ne fallait pas offrir trop de cadeaux, parce que s’ils en ont 20, ils ne se souviennent pas des 18 premiers au début de l’après-midi. Ils se souviennent du dernier. On essaye d’équilibrer les cadeaux. »