Le -
modifié le -

Leonardo DiCaprio : touché par le réchauffement climatique

© Derrick Salters/WENN.com

Le tournage du dernier film de Leonardo DiCaprio, The Revenant, a du changer de lieu à cause du réchauffement climatique. Il s'est par ailleurs dit très fier d'être nommé aux Golden Globes dans Entertainment Weekly.

Leonardo DiCaprio, 41 ans, est un activiste pour l’environnement depuis longtemps. Pour son dernier film, The Revenant, il a expérimenté les effets du dérèglement climatique, puisque le tournage, qui devait se passer à Calgary, au Canada, a été délocalisé à Tierra del Fuego en Argentine. « On se battait contre le froid à un niveau personnel, et on se battait autant que la logistique le permettait, pour trouver les lieux, et (contre) le fait que les températures étaient vraiment sporadiques, a-t-il confié dans Entertainment Weekly. C’était l’une des années les plus sporadiques dans l’histoire du lieu, à cause du changement climatique. »

Leonardo DiCaprio a été nommé par l’ONU Messager de le paix pour le climat, et a récemment fait campagne sur les problèmes du réchauffement climatique lors de la COP21. Il a également été plébiscité pour ses talents d’acteur, puisque qu’il a été nommé aux Golden Globe Awards. Pour la 11ème fois, il concourra au titre de meilleur acteur, pour The Revenant, un film de Alejandro González Iñárritu dans lequel il incarne le trappeur Hugh Glass, cherchant à se venger après avoir été abandonné par ses camarades, qui l’ont laissé pour mort après qu’il ait été mordu par un ours. Leonardo DiCaprio est très fier de son film, et a révélé que tout le monde s’était beaucoup investi, raison pour laquelle il est encore plus content d’être nommé aux Golden Globes. « C’est un sentiment fantastique, a-t-il confié. On s’est vraiment investis dans tout le procédé, d’entrer dans la nature, et d’essaye d’extraire de la poésie de toute l’expérience. Etre félicité de cette manière signifie beaucoup. »

The Revenant, où joue aussi Tom Hardy, sortira en février 2016.