Le -
modifié le -

Le prince Harry : se confie sur l'absence de Diana!

© Daniel Deme/WENN.com

Le prince Harry ne s’est jamais vraiment remis de la mort de sa mère la princesse Diana. Comme il l’a dit selon Us Weekly, il sait qu’il ne pourra jamais remplir ce vide.

Le prince Harry a perdu sa mère la princesse Diana, dans un accident de voiture à Paris, alors qu’il n’avait que 12 ans. Aujourd’hui âgé de 30 ans, le prince a perpétué l’héritage de sa mère en s’impliquant dans des œuvres de charité, et récemment il a participé à l’ouverture du Mamohato Children’s Centre au Lesotho en Afrique. Il a alors évoqué ce qui le rapprochait de ces orphelins. « Je savais qu’il y aurait un vide qui ne pourrait jamais être rempli. Les enfants du centre étaient beaucoup plus jeunes que moi, et évidemment leur situation était beaucoup plus délicate que la mienne. Néanmoins, nous avons partagé une perte similaire, avoir une personne aimée – dans mon cas un parent – arrachée à vous si soudainement », a dit le prince Harry selon Us Weekly.

L'argent de l’œuvre de charité de la famille royale, Sentebale, a aidé à construire l'installation et, la salle à manger a été nommée d'après la princesse Diana. Le centre devra permettre de soutenir des enfants qui ont perdu leurs parents à cause du SIDA, une cause à laquelle tenait beaucoup la défunte princesse.

Le prince Harry et son frère aîné William ont tous les deux continué le travail effectué par Diana en participant à différents organismes de bienfaisance. Le mois dernier, le cadet a expliqué comment sa mère et ses efforts l’avaient inspiré. « C’est tout aussi important, sinon plus, de faire des choses dans les coulisses. C’est quelque chose que notre mère a fait beaucoup. Et c’est le moment où vous apprenez vraiment. Vous faites des expériences et les gens sont honnêtes et vous disent la vérité », a expliqué le prince Harry à propos de ses devoirs royaux.