Le -
modifié le -

Lamar Odom : dans un état toujours très fragile

© Cover Media

Lamar Odom aurait subi une opération ce mardi au Cedars-Sinai Hospital de Los Angeles. Selon plusieurs médias américains, il serait toujours très faible.

Lamar Odom aurait été opéré d’urgence mardi au Cedars-Sinai Hospital. D’après People, l’opération serait liée à une pneumonie, mais rien n’a été confirmé officiellement. « Lamar est dans un état très fragile, révèle le magazine. L’infection, qui est traitée de façon agressive avec de forts antibiotiques par intraveineuse, ne s’améliore pas. Il y a beaucoup d’inquiétude sur sa santé. »

D’autre part, le moral de Lamar Odom serait lui aussi très fragile, si bien que les médecins n’acceptent plus qu’un seul visiteur à son chevet, sa femme, Khloé Kardashian. Les deux époux avaient entamé une procédure de divorce en 2013, mais l’ont annulée ces derniers jours. Khloé Kardashian n’a pas quitté le chevet de son mari depuis qu’il a été découvert inanimé au Love South Brothel dans le Nevada le 13 octobre. Il est resté plusieurs jours plongé dans le coma dans un hôpital de Las Vegas et s’est finalement réveillé. Lundi, il a été héliporté au Cedars-Sinai Hospital où il est soigné depuis.

Les circonstances de l’overdose de Lamar Odom sont également toujours sous le coup d’une enquête menée par le bureau du shérif du comté de Nye. D’après des documents obtenus par The Wrap concernant l’enquête, deux prostituées affirment que Lamar a pris « une substance inconnue sous la forme d’une pilule non identifiée » et qu’il a « possiblement ingéré de la cocaïne dans la salle de bain attenante à la chambre » où il résidait. « Elles indiquent qu’elles l’ont entendu sniffer, précisent les enquêteurs sur le document. Elles précisent également qu’elles avaient une vague idée de son rapport aux drogues illicites… Je pense que M. Odom a pu – ou aurait pu être sous influence d’une substance. » Les premiers éléments de l’enquête indiquent que Lamar Odom a été retrouvé « avec une substance blanche sortant de sa bouche et qu’il saignait du nez », qui sont des « signes évidents d’une overdose de drogue ». Les résultats toxicologiques de Lamar Odom n’ont pas été communiqués.