Le -
modifié le -

Kim Kardashian : elle n'aime pas être enceinte!

© Cover Media

La femme de Kanye West ne mâche pas ses mots quand elle parle de son état de femme enceinte...

Kim Kardashian est enceinte de son deuxième enfant. Quand elle attendait sa fille North qui a désormais 2 ans, la star de télé-réalité a traversé une période difficile. Il semblerait que cette seconde grossesse ne soit pas plus facile. « Je ne vais pas cacher la réalité : pour moi, la grossesse, c’est la pire expérience de toute ma vie ! a-t-elle écrit sur le nouveau blog de son site. LOL ! Je n’en apprécie aucun moment et je ne comprends pas les femmes qui aiment ça. Peut-être que c’est la prise de poids, le mal de dos ou simplement la prise de tête face à mon corps qui prend du volume et qui ne rentre plus dans rien. J’ai l’impression de ne pas être dans ma peau. » Kim Kardashian, qui attend un petit garçon, concède que même si elle ne se sent pas bien, elle est mieux préparée aux transformations de son corps. « Les gens ne vous racontent pas les choses immondes qui arrivent pendant la grossesse et après. Savez-vous que vous devez porter une couche pendant deux mois après l’accouchement ? LOL ! Personne ne m’avait dit ça ! #SoSexy » a-t-elle continué.

    Quand elle ne parvenait pas à concevoir un deuxième enfant, Kim Kardashian ne cachait pas sa souffrance. Maintenant qu’elle est enceinte, elle souffre aussi, mais la star précise que toutes ces difficultés en valent la peine. « Vraiment, ça vaut TELLEMENT le coup quand tu as ce bébé précieux dans tes bras !, a-t-elle ajouté. Même si je me plains, ça vaut le coup à 100% même plus ! » Le couple a annoncé l’heureux évènement en mai dernier et selon TMZ, il se pourrait que le bébé naisse le 25 décembre. Cependant, les stars n’ont pas encore confirmé la date d’accouchement.

    Kim Kardashian a beaucoup parlé de ses problèmes de fertilité et des complications suite à sa première grossesse dans l’émission de télé-réalité L’Incroyable Famille Kardashian. « En rencontrant des gens au cabinet de mon médecin spécialiste de la fécondation, des gens qui traversent les mêmes choses que moi, je me suis dit "Pourquoi ne pas partager mon histoire ?", a-t-elle expliqué à la version américaine de Glamour. Ce fut très émouvant. Un docteur m’a dit qu’il faudrait retirer mon utérus après avoir eu un autre bébé, je ne pourrai en avoir qu’un seul en plus. »


© Cover Media