Le -
modifié le -

Khloé Kardashian : James Harden gère la situation

© Cover Media

Le petit ami de Khloé Kardashian, James Harden, aurait un comportement exemplaire depuis l'hospitalisation de Lamar Odom. Comme l'explique People, le basketteur se montrerait d'un grand soutien, sans pour autant oppresser la star de télé-réalité.

Lamar Odom a été retrouvé inconscient dans une maison close du Nevada mardi dernier après avoir consommé plusieurs drogues, notamment de la cocaïne et une plante ayant les effets du Viagra. L’athlète de 35 ans a survécu grâce à l’assistance respiratoire pendant plusieurs jours, avant de finalement sortir du coma vendredi. Khloé Kardashian, toujours légalement mariée avec Lamar Odom, a supervisé toutes les décisions médicales le concernant, et son petit ami actuel, le joueur des Rockets de Houston James Harden, se serait montré très compréhensif. « Il est vraiment gentil et la soutient autant que c’est possible de le faire dans la situation, a confié une source à People. Lamar n’a pas vraiment de famille à part les Kardashians, et James comprend ça. La dernière chose qu’il voudrait, c’est ajouter encore du stress à l’équation. »

Khloé Kardashian et James Harden sont ensemble depuis juin dernier, ce que Lamar Odom ne verrait pas d’un très bon œil. Malgré tout, James Harden aurait choisi d’emprunter la voie de la sagesse dans ce moment difficile. « Il n’a jamais eu l’intention d’aller à Vegas, a confié un autre informateur au magazine. Il la soutient (Khloé) bien sûr, mais comprend qu’elle ait besoin d’espace et d’être avec Lamar. »

Lamar Odom est actuellement soigné au Sunrise Hospital à Las Vegas. Si les premiers diagnostics étaient alarmants et indiquaient qu’il avait perdu l’usage de plusieurs organes vitaux, il serait aujourd’hui en assez bonne santé pour être transféré dans une clinique de Los Angeles, et son aide respiratoire a été retirée. « Tout le monde attend l’avis des docteurs pour l’instant, mais Lamar va retourner à L.A. pour d’autres soins, a confié une source à ET Online. Ça dépendra du moment où il va reprendre des forces et se stabiliser, mais on parle de quelques jours. Il montre des signes d’amélioration, mais retrouver le parfait usage de tous ses organes est toujours la grosse priorité médicale. »