Le -
modifié le -

Katie Holmes : pas de regret!

© Cover Media

Katie Holmes ne s'appesantit pas sur ses échecs personnels passés. La star affirme dans Ocean Drive qu'elle va de l'avant.

Katie Holmes a été mariée durant plusieurs années à Tom Cruise, et leur romance était on ne peut plus médiatisée. Leur divorce en 2012 a également fait les choux gras de la presse. La star, qui a obtenu la garde de leur petite Suri, aujourd’hui âgée de 9 ans, est heureuse d’être allée de l’avant. Elle n’est d’ailleurs pas du genre à s’apitoyer. « Je ne regrette rien que j’ai fait, a-t-elle confié dans le magazine Ocean Drive. J’ai appris de tout, et tout vous emmène en quelque sorte vers l’endroit suivant. Je vais de l’avant, c’est tout. »

Si Katie Holmes est si indulgente avec la vie, c’est aussi parce qu’elle est fière de ses choix professionnels. Elle a joué au cinéma, mais aussi à Broadway et fait récemment un retour sur le petit écran dans la série Ray Donovan. Elle adore se glisser dans la peau de différents personnages. « Je ne fuis pas les risques, a-t-elle expliqué. Je suis simplement intéressée par plein de choses différentes. Je ne vois même pas ça comme un risque, je vois ça comme quelque chose d’excitant et de nouveau. Maintenant que j’ai grandi, je pense que plus on travaille dur, plus on a de succès. De ce que j’ai vu, les gens au top, ils travaillent constamment et s’entourent toujours d’autres personnes avec du succès, de la même sensibilité et de personnes créatives. »

Parmi celles qu’elle admire, elle cite notamment Beyoncé, qu’elle trouve « inspirante », car elle travaille justement très dur. Malgré tout, le travail n’est pas tout pour Katie Holmes, qui tient aussi à être une bonne maman pour Suri, et c’est d’ailleurs ce qui compte le plus pour elle. « Ca vous change complètement et de façon tellement géniale, a confié l’actrice en évoquant la maternité. Et je pense que tu deviens ce que tu es sensée être. Etre parent, c’est aussi une source d’inspiration pour travailler très dur. Tu veux montrer l’exemple – et vous savez, les enfants, c’est ce qui vous guide. »