Le -
modifié le -

Johnny Depp : il se fait du souci pour Lily-Rose!

© Cover Media

Johnny Depp n'a que des compliments à faire à sa fille, Lily-Rose. Mais comme le rapporte le Mail Online, l'acteur est parfois inquiet de la voir grandir si vite.

Johnny Depp a une fille de 16 ans avec Vanessa Paradis, Lily-Rose. La jeune fille s’est récemment fait un nom dans l’industrie du divertissement, en décrochant quelques rôles au cinéma mais aussi une campagne pour Chanel. En août dernier, elle a également choqué certains de ses fans en affirmant qu’elle ignorait quelle était exactement son orientation sexuelle. Son papa, lui, n'éprouve que de la fierté. « Elle a des milliers d'abonnés sur les réseaux sociaux, et ils ont tous pris ça complètement par surprise, a confié Johnny Depp, selon le Mail Online. Mais pas moi. Je le savais déjà parce qu’elle me dit tout – elle n’a pas peur de me parler. On est super proches et je suis très fier de notre relation. Lily est vraiment une tête bien faite – c’est une gamine vive d’esprit et l’une des personnes les plus intelligentes que je connaisse. Elle m’a vraiment surpassé sur ce coup-là – et mes copains aussi ! »

Comme tous les papas, Johnny Depp regrette toutefois que sa fille grandisse un peu trop vite. A 16 ans, elle a déjà travaillé pour Karl Lagerfeld et Chanel, et l’acteur a parfois du mal à accepter de voir sa « petite fille » se transformer en jeune femme, surtout quand elle est maquillée. « Si tu ne fais pas vraiment attention, tu peux passer à côté, et Lily-Rose est déjà sur ce chemin, et il n’y a rien que je puisse faire pour stopper ça, a-t-il ajouté. Elle a déjà été photographiée par Karl Lagerfeld – ce qui est une coïncidence, parce qu’il a fait la même chose avec sa maman quand elle avait le même âge – et maintenant je la vois avec son maquillage et tous ces trucs, c’est vraiment perturbant, parce que c’est une très belle fille, et tout se passe très vite. »

Et même si Johnny Depp n’a jamais voulu que sa fille devienne actrice comme lui, il sait qu’elle est passionnée par la comédie et ne souhaite pas l’en empêcher. Quoiqu’il en soit, en bon papa poule, il ne cessera jamais de s’inquiéter pour elle. La seule chose qui le rassure ? Que Lily-Rose ait « la tête sur les épaules ».