Le -
modifié le -

Jessica Alba : elle s'est endurcie

© Cover Media

Jessica Alba confie dans The Edit que de nombreuses personnes n'avaient pas confiance en ses compétences avant qu'elle ne lance sa société. Elle s'est nourrie des critiques et est devenue plus forte.

Jessica Alba, 34 ans, s’est fait un nom en tant qu’actrice dans des films comme Sin City et Les Quatre Fantastiques, mais se concentre désormais sur sa société, The Honest Company. Elle reconnaît avoir été sous-estimée à Hollywood, mais loin d’être en colère, elle explique que cela l’a aidé à prouver aux gens qu’ils avaient tort. « (Les critiques) ça me casse les pieds!, s’est-elle agacée lors d’une interview avec Tory Burch pour The Edit. Mais en tant que femme, en tant qu’actrice, j’ai déjà connu ça avant. J’ai connu des gens qui essayaient de saper mon travail, et des gens qui pensaient que je pourrais faire n’importe quoi pour m’élever et avoir du succès. Je n’ai jamais été cette fille. Je n’ai jamais été en couple avec personne pour le succès, je ne me suis jamais compromise, ni mes croyances, ni mes valeurs, pour réussir. Et vous savez, d’une certaine manière, j’ai aimé qu’ils ne croient pas en moi. Ca m’a donné du carburant. »

The Honest Company emploie majoritairement des femmes, car Jessica Alba pense qu’elles amènent une touche plus personnelle dans le business. Plutôt que de se concentrer sur les faits et les chiffres, elles mettent selon elle plus de sentiments dans les projets. La star espère pouvoir transmettre sa forte éthique de travail à ses filles, Honor et Haven, qu’elle élève avec son mari Cash Warren. Cependant, elle reconnaît qu’elles ne sont pas encore tout à fait prêtes. « Mes filles me demandent pourquoi je travaille, mais je pense que c’est plus une question rhétorique à cet âge, elles veulent juste passer du temps avec moi, a expliqué Jessica Alba. Les enfants n’ont pas envie d’être compréhensifs. Et ils ne devraient pas, à cet âge ! Quand elles auront 18 ans, elles auront ma perspective, mais à 4 et 7 ans, elles vivent simplement dans leur petit monde, et ce n’est que de la gratification immédiate. »