Le -
modifié le -

Hayden Panettiere soigne sa dépression

© Cover Media

Hayden Panettiere souffre de dépression post-partum depuis son accouchement en décembre dernier. Elle a expliqué via un communiqué paru dans Us Weekly qu'elle avait décidé de demander de l'aide.

Hayden Panettiere, 26 ans, se bat contre une dépression post-partum depuis la naissance de sa fille, Kaya, en décembre 2014. Hier, elle a décidé de se faire admettre dans une clinique pour soigner son problème. « Hayden Panettiere va volontairement chercher de l’aide dans un centre de soin car elle se bat actuellement contre une dépression post-partum, a expliqué l'un de ses représentants dans un communiqué publié par Us Weekly. Elle demande aux médias de respecter son intimité durant cette période. »

Kaya est le premier enfant d’Hayden Panettiere et de son fiancé Wladimir Klitschko. L’actrice de Nashville a récemment abordé le sujet dans les médias, expliquant lutter contre certaines émotions depuis la naissance. Lors d’une interview sur Live! With Kelly and Michael le mois dernier, l’actrice a expliqué que si elle n’était pas touchée par les niveaux extrêmes de dépression que certaines femmes connaissent après l’accouchement, elle trouvait tout de même les choses difficiles. « Je peux vraiment comprendre, avait-elle confessé. C’est quelque chose que de nombreuses femmes expérimentent. Quand on vous parle de dépression post-partum vous vous dites : "Je ressens des sentiments négatifs envers mon enfant, je veux [lui] faire du mal". Je n’ai jamais, jamais ressenti ces sentiments. Certains femmes, si. Mais tu ne réalises pas que le spectre est si large. C’est quelque chose dont on doit parler. Les femmes ont besoin de savoir qu’elles ne sont pas seules, et que ça se guérit. »

En plus de ça, le personnage d’Hayden Panettiere dans la série Nashville souffre aussi de dépression post-partum, après la naissance d’une petite fille. Samedi, pourtant, la star avait partagé sur les réseaux sociaux sa joie de retrouver sa ligne d’avant la grossesse. Toute vêtue de noire et très menue, elle écrivait en légende : « #Enfin l’impression que je retrouve mon corps ! #maman #fille #blessing #çalevalait (sic) »