Le -
modifié le -

Gwyneth Paltrow : retour sur sa dépression postnatale

© Cover Media

Gwyneth Paltrow pense que la dépression postnatale ne devrait pas être un sujet tabou. L’actrice est revenue sur son expérience au micro d’Entertainment Tonight.

Gwyneth Paltrow a fait une dépression suite à la naissance de son fils, Moses, le deuxième enfant qu’elle a eu avec Chris Martin en 2006. La star ne s’en est jamais cachée. Le sujet est revenu sur la table, car l'actrice Hayden Panettiere a révélé cette semaine qu’elle avait été hospitalisée à cause de sa dépression postnatale. Gwyneth Paltrow a assisté à une soirée à Los Angeles mardi, La Mer Celebrates 50 Years of an Icon, et à cette occasion, elle est revenue sur son expérience en expliquant que le sujet ne devrait pas être tabou. « Heureusement, mon cas n’était pas aussi grave et je n’ai pas dû aller à l’hôpital, mais c’est quelque chose débilitant, et je pense que c’est un sujet entouré de honte et ça ne le devrait pas, a-t-elle dit à Entertainment Tonight. C’est quelque chose qui arrive, c’est quelque chose qui arrive à beaucoup de femmes après la naissance d’un bébé. »

Gwyneth Paltrow est désormais bien dans sa peau. Elle a deux enfants merveilleux et elle est heureuse avec son nouveau chéri, Brad Falchuk. Même si elle reconnaît que la dépression postnatale était une expérience difficile à traverser, elle a l’impression que c’était un mal pour un bien. Pour faire face à ce problème, Gwyneth Paltrow a dû régler d’autres problèmes et elle a réussi à aller de l’avant. « Pour moi, ce fut l’opportunité d’explorer des problèmes sous-jacents que la dépression a ramené à la surface en quelque sorte, a-t-elle expliqué. Donc j’essaye de comprendre la situation et à ce moment-là c’était difficile de la traverser. C’était dans ma vie pour une raison et j’ai essayé d’utiliser cette opportunité pour essayer de cicatriser certaines choses. »