Le -
modifié le -

Gwyneth Paltrow : attachée à ses robes !

© FayesVision/WENN.com

Gwyneth Paltrow est plutôt du genre à tout garder. Comme elle raconte à PeopleStyle, elle conserve certaines de ses robes depuis 12 ans !

Si beaucoup de personnalités du divertissement empruntent des vêtements aux designer pour les grands événements, ce n’est pas le cas de Gwyneth Paltrow. L’actrice garde ses tenues, et elle soupçonne d’ailleurs que cela fera le bonheur de sa fille Apple, 11 ans, dans le futur. « Ce qui est drôle c’est que je garde mes robes et des choses spéciales depuis 12 ans, avant qu’elle soit née, donc j’ai tout, explique-t-elle dans PeopleStyle. J’ai toutes mes robes des Oscars. » Gwyneth Paltrow est entrée dans l’histoire des Oscars en 1999 où elle portait une robe rose Ralph Lauren et où elle a remporté le trophée de la meilleure actrice pour son travail dans Shakespeare in Love. L’actrice voit très bien Apple porter cette robe pour sa dernière année de lycée, même si elle est un peu méfiante. « Peut-être qu'elle va la porter au bal et faire un truc tout mignon en rose, et la recoudre et la découper. Je ne sais pas si je la laisserais y toucher », admet volontiers Gwyneth Paltrow.

Récemment, l’actrice a collaboré avec Valentino sur une collection capsule intitulée Wonder Woman Valentino, disponible sur son site Goop. La collection offre des pièces diversifiées, y compris une veste en cuir cloutée pour 6950 dollars et une mini robe sans manches en tulle à 9900 dollars. Pour cette collection, Gwyneth Paltrow ne s’est pas seulement inspirée des super-héroïnes. « Nous avons cette idée de la femme moderne comme étant une Wonder Woman - beaucoup d'entre nous travaille tout en jonglant avec les enfants et la carrière, vous savez courir d'une réunion au marché pour faire le dîner, puis récupérer les enfants au cours de karaté, a-t-elle expliqué. Donc, j’aime voir chacune d’entre nous aujourd’hui comme une Wonder Woman. Je suis vraiment heureuse de ce concept, et, évidemment, cette collection est la version améliorée de celui-ci. »