Le -
modifié le -

Eva Longoria raconte sa première rencontre avec José Bastón!

© JLN Photography/WENN.com

Eva Longoria a expliqué dans le magazine People sa rencontre avec son petit ami. C'était loin d'être gagné pour se finir en histoire d'amour !

Eva Longoria a récemment annoncé sur les réseaux sociaux que son petit ami avait fait sa demande en mariage, et qu’elle avait accepté de devenir sa femme. C’était toutefois loin d’être gagné d’avance pour l’ancienne star de Desperate Housewives, qui lors de sa rencontre avec José Bastón en 2013 n’imaginait pas du tout qu'ils allaient tomber amoureux. « Je sortais d’une mauvaise relation, et lui sortait d’une histoire, donc il n’y avait pas de connexion, a-t-elle confié dans People. Donc, on a eu une conversation agréable, mais il n’y avait pas de réelle connexion. »

Mais l’ami qui les a présenté a persévéré, et six mois plus tard, il a récidivé. « Je ne me souvenais pas de l’avoir rencontré la première fois, mais il y a eu une étincelle immédiate, a-t-elle ajouté en riant. C’était le cliché des anges qui chantent, avec un halo autour de lui, et une alchimie immédiate. C’était l’homme le plus beau que j’avais jamais vu. Il était tellement charismatique, charmant, gentil et drôle. Je me suis dit : "Mais qui est ce mec ?" »

Après un long déjeuner de quatre heures, Eva Longoria a su que José Bastón, qui est le président de l’entreprise multimédia latine Televisa, était le bon. L’actrice de 40 ans a peut-être du pain sur la planche avec sa nouvelle série Telenovela, mais elle pense déjà au grand jour. En effet, même si elle a déjà été mariée deux fois, elle aimerait pouvoir crier sa joie au monde entier. « J’ai envie de crier du haut de la plus haute montagne ce qu’il se passe entre nous, parce que je suis trop heureuse et excitée d’être avec une personne si gentille que Pepe, a confié Eva Longoria. C’est probablement l’un des premiers hommes avec qui je suis qui est plus vieux et établi, et, clairement, un adulte. C’est tellement agréable d’être bras dessus, bras dessous avec quelqu’un qui est ton égal. »