Le -
modifié le -

Emma Roberts : admet ses fashion faux pas !

© FayesVision/WENN.com

Emma Roberts a justifié certains de ses fashion faux-pas par son teint trop blafard. La comédienne a raconté à Allure certains de ses pires souvenirs de tapis rouge.

Emma Roberts a eu l’impression d’être un membre de la Famille Addams quand elle s’est teint les cheveux en noir. La comédienne avait fait hurler la fashion police en apparaissant brune aux Teen Choice Awards en 2010, un choix qu’elle ne referait plus aujourd’hui. « Mes cheveux étaient bien trop sombres, a-t-elle confié à Allure à l’occasion d’une séance photo destinée au prochain numéro du magazine. Je n’aime pas mes cheveux si noirs parce que je suis trop pâle et je finis par ressembler à un membre de la famille Addams. »

A 24 ans aujourd’hui, Emma Roberts avoue qu’elle n’en était pas à son premier faux-pas, et s’est souvenue de la fois où elle avait voulu simuler un bronzage pour passer sur le tapis rouge. « Je me souviens que j’avais supplié ma mère de m’offrir un spray bronzant pour les Teen Choice Awards en 2005 parce qu’on se moquait toujours de moi à cause de mon teint blafard, a-t-elle raconté. Aujourd’hui, je revois les photos et je me dis, ”On voit bien que je me suis mis du spray bronzant”. Mais à l’époque, je me trouvais très bien ! »

Aujourd’hui, la comédienne se retrouve en couverture du nouveau numéro d’Allure, et à l’occasion de l’interview qu’elle a consacrée au magazine, elle a déclaré qu’elle avait appris à aimer son apparence. Bien qu’elle ait honte de certains de ses looks passés, elle a aussi appris à choisir des vêtements. Cette année, elle a posé en lingerie pour la marque Aerie et a refusé que les photos soient retouchées. « Je voulais montrer aux gens qu’il y avait bien une Emma Roberts, mais qu’il y avait aussi Emma ! Pas de tapis rouge. Pas de cheveux apprêtés, en gros, pas de maquillage. J’ai un petit bonnet B, je ne peux même pas porter de Victoria’s Secret – c’est déjà trop grand ! Alors je suis fière de représenter les petits seins », a fini par expliquer Emma Roberts.