Le -
modifié le -

Emily Blunt : le plaisir de frapper

Emily Blunt était contente de pouvoir mettre un poing au personnage de Josh Brolin dans Sicario. L’actrice a confié à Time Out London qu’elle ne supportait pas l’alter ego de l’acteur.

emily-blunt Cover Media

Emily Blunt et Josh Brolin jouent ensemble dans Sicario. Ils incarnent des agents, Kate Macer et Matt Graver, qui luttent contre le trafic de drogues à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis. Dans une des scènes, l’actrice met un coup de poing à l’acteur. Ce n’était pas très difficile à faire car Emily Blunt ne porte pas dans son cœur le personnage de Josh Brolin. « Non, pas du tout, a-t-elle répondu au magazine Time Out London quand la publication lui a demandé si l’acteur avait une tête à claques. Mais son personnage oui. Cette petite merde. Je voulais juste le frapper très fort. C’était un rôle très physique. Et j’ai apprécié le fait que ces scènes physiques représentent une certaine réalité. Oui, elle peut foutre un poing. Et oui, elle peut avoir du bon sens dans une bataille. Mais la réalité, c’est qu’elle est inévitablement en position de faiblesse face à ces hommes qui sont bien plus forts. »

Il y a aussi une scène avec un échange de coups de feu. Même si elle n’est pas très à l’aise avec les armes, l’actrice a fait en sorte de paraître sûre d’elle à l’écran, afin de mettre l’accent sur la solidité de son personnage.

C’est le premier film que l’actrice fait depuis qu’elle a accouché, en février dernier, de la petite Hazel qu’elle a eue avec son mari John Krasinski. Malgré l’histoire sombre de Sicario, la star de 32 ans était très attirée par ce rôle. « C’était le script, a-t-elle expliqué. Ce qui est surprenant parce que j’étais sur mon petit nuage de maman à ce moment-là. Mais c’était tellement original d’avoir un personnage féminin dans un monde si masculin. J’ai pensé que ce serait très dur à jouer. »

Emily Blunt est toujours partante pour tester différents genres de film. Elle accepte souvent des rôles qu’elle n’a pas eu l’occasion d’expérimenter. Elle dit avoir besoin de défis pour se sentir « vivante ».