Le -
modifié le -

Ellen Pompeo : sa technique anti-botox

© FayesVision/WENN.com

Ellen Pompeo a trouvé sa technique pour éviter les signes de l’âge. Comme elle le confie à Into The Gloss, plutôt que le Botox, elle utilise de la glace.

Ellen Pompeo est loin de faire ses 46 ans, pourtant ces dernières années, l’actrice a senti une différence avec sa peau. De peur que son épiderme ne se relâche de trop et que les signes de l’âge prennent plus de place, elle a adopté une technique utilisée par bien des actrices hollywoodiennes d’antan. « Je remplis un bol avec de la glace et de l’eau alcalinisée et je l’emmène dans ma salle de bain, et je m’arrose le visage 10 fois, jusqu'à ce que j’ai l’impression que mon visage soit congelé, explique Ellen Pompeo à Into The Gloss. Je le fais après le nettoyage et j’ai l’impression que ça retend tout. Les anciennes stars de cinéma ne faisaient-elles pas ça ? J’ai eu cette impression que mon visage était gonflé et qu’il était moins ferme, donc je me sui dit ‘’Allez on va le congeler !’’. J’ai lu et fait beaucoup de recherches sur l’eau alcalinisée, et ses propriétés curatives. Ils disent que si vous vous coupez, il faut tremper son doigt dans de l’eau alcalinisée pendant un jour et que ça guérira plus vite. Et donc je me suis demandé ce qu’il arriverait si j’en mettais sur mon visage. »

En plus de cette technique maison, Ellen Pompeo se fait régulièrement des masques. Elle fait de son mieux pour utiliser des produits sans parabène et elle s'en tient au naturel et au bio autant que possible, même si elle admet que dans le passé elle a déjà fait appel au Botox. « On ne peux pas faire grand-chose à 45 ans. Je vais vieillir, c’est normal. Je n’ai pas de Botox ou de fillers, je n’ai rien. Vous savez, j’essaye de manger correctement, de faire du sport, de tout faire parce que je ne veux rien mettre sur mon visage. J’ai fait du Botox avant, et je vois très bien comment on peut y devenir accro. Je me suis dit : "si je vois mes rides, ça me forcera à prendre mieux soin de moi". Je suppose que parce que je gagne ma vie en jouant devant la caméra, je suis vaniteuse. Je pense que c’est important pour moi d’être aussi bien que possible. Je suis payée pour entretenir mon apparence, donc il faut que je respecte ma part du contrat », ajoute Ellen Pompeo.