Le -
modifié le -

Colin Farrell : présent pour le cinéma indépendant

© Cover Media

Colin Farrell a participé aux British Independent Film Awards ce week-end. Lors de sa venue, il a expliqué pourquoi cette cérémonie était importante.

Colin Farrell est heureux que les films à moindre budget soient mis en avant par les British Independent Film Awards. La cérémonie se déroulait ce week-end à Londres, et le comédien y participait avec Kate Winslet, Luke Evans et Chiwetel Ejiofor, notamment. Ex Machina, Les Suffragettes et Legend ont été largement reconnus, et Olivia Coleman, qui partage l’affiche de The Lobster avec Colin Farrell est repartie avec le prix du second rôle féminin. « C’est une opportunité d’exposition pour des films qui auraient pu ne pas en profiter autrement, a expliqué le comédien sur le tapis rouge. Et je pense que c’est le plus grand intérêt de l’événement. Pas forcément pour nous, parce qu’on a la vie facile, mais pour tous ces petits films qui sont nés dans la douleur et beaucoup d’efforts de la part d’équipes qui n’auraient jamais eu l’opportunité de présenter leur travail au monde autrement. »

The Lobster est sorti en France en octobre. Le film raconte l’histoire de personnages envoyés dans un hôtel pour trouver un ou une partenaire sous peine de se voir transformer en animal. Le réalisateur Yorgos Lanthimos a voulu infuser une forme d’humour assez noir à son film, mais ce n’est pas comme ça que Colin Farrell avait approché le tournage. « Non, non, je ne le voyais pas comme ça. Je veux dire, je trouvais le projet assez drôle, mais j’étais plus perturbé qu’amusé. Je le trouvais perturbant et touchant, plus qu’hilarant. Mais j’ai commencé à voir ce que les autres comédiens faisaient de leur rôle, et c’était assez hilarant de participer à ça. Quoi qu’il en soit, je ne l’ai pas pris comme un drame ou une comédie, mais avec sa charmante absurdité et la plupart du temps, je ne savais pas ce que je faisais », avait déjà expliqué Colin Farrell à heyguys.com.