Le -
modifié le -

Colin Farrell doit son dernier fils à un film

© Cover Media

Colin Farrell se souviendra toujours du film Ondine. Le comédien a en effet rencontré la mère de son dernier enfant sur le tournage de celui-ci, comme il l’a confié à Esquire.

Colin Farrell a rencontré la mère de son dernier fils sur un tournage. Le comédien irlandais et Alicja Bachleda-Curus ont joué ensemble 2009 dans Ondine, et ils ont eu un petit Henry ensemble cette année. Et comme il doit cette naissance à la rencontre qu’il a faite sur le film, celui-ci aura toujours une place spéciale dans son cœur. « Je dirais mon personnage dans Ondine – pas forcément à cause du personnage en lui-même mais parce que c’est du fait de ce tournage que mon fils Henry est né, ou comme je l’appelle, le paquet cadeau que je n’arrête pas d’ouvrir, a-t-il confié à Esquire, qui lui demandait lequel de ses personnages lui tenait le plus à cœur. J’ai rencontré la mère de Henry sur ce film, donc ça a été une expérience particulièrement marquante. »

Colin Farrell ne s’est pas arrêté là. Il a aussi évoqué une expérience mémorable avec son collègue Pierce Brosnan. Ils se sont croisés par hasard à Los Angeles il y a 10 ans, et ce dernier a donné un bon conseil à son cadet. « J’avais un rendez-vous… Et je me souviens qu’il est apparu et qu’il m’a pris dans ses bras, en me faisant un gros câlin, s’est-il souvenu. Il m’a dit de continuer à être audacieux. Je ne sais pas si je m’y suis tenu, mais je me souviens m’être dit que c’était un très gentil conseil à donner à un jeune homme. »

Dans The Lobster, qui sortira en France le 28 octobre, Colin Farrell interprète un dénommé David. Le film de science-fiction place ses protagonistes dans un cadre où ils doivent trouver un partenaire en 45 jours sous peine d’être transformé en animal. Et s’il devait choisir, le comédien choisirait d’être transformé en oiseau, parce qu’il aimerait pouvoir voler. Même si le concept du film est un peu complexe, d’après lui, il parle avant tout d’amour. Voilà quelque chose auquel il s’est en tout cas attaché en tournant, même s’il trouve difficile de trouver le grand amour à son niveau de célébrité. Il a d’ailleurs traîné longtemps derrière lui une solide réputation de tombeur. « Je ne rencontre personne. Tout ce concept de dating me laisse un peu perplexe. Dès que j’entends ce mot, je me recroqueville. C’est un concept américain dont je ne comprends pas la structure… Tout ce truc autour du dating. Je crois que je ne l’ai jamais fait, vraiment », avait déjà expliqué Colin Farrell à Metro.co.uk.