Le -
modifié le -

Charlie Sheen remercie ses ex!

© Cover Media

Charlie Sheen a déclaré à RadarOnline que Denise Richards l’avait «immédiatement soutenu» en apprenant sa séropositivité. Il a également remercié son autre ex-femme, Brooke Mueller, pour les mêmes raisons.

Une fois n’est pas coutume, Charlie Sheen a fait les louanges de ses deux ex-femmes Denise Richards et Brooke Mueller. Heureux d’avoir trouvé le courage d’annoncer au monde sa séropositivité, c’est un homme apaisé qui s’est confié à RadarOnline. « (Denise Richards) m’a immédiatement soutenu, a-t-il confié. Elle n’a eu aucun jugement à mon égard. Il n’y avait aucune peur non plus. C’est une femme forte, elle a géré le cancer de sa mère et la mort de sa mère. Denise ne voulait que le meilleur pour moi, il n’y avait rien d’autre, encore une fois, rien d’autre que du soutien. » Il a eu les mêmes remerciements à l’égard de Brooke Mueller. « Ce fut la même chose avec Brooke. Elle a été triste pour moi puis a réalisé que j’étais un client plutôt fort, et elle savait que je pouvais le gérer et faire ce que j’avais à faire », a-t-il ajouté.

Charlie Sheen a deux filles avec Denise Richards, Sam (11 ans) et Lola (10 ans), ainsi que deux garçons avec Brooke Mueller, les jumeaux Bob et Max (6 ans). Sa relation avec ses ex-femmes n’a pas toujours été au beau fixe, loin de là. Il les a insultées publiquement à plusieurs reprises de façon très virulente en public et sur les réseaux sociaux, mais aujourd’hui, il se concentre sur ses enfants. « Avec Denise, ça se passe bien la majorité du temps, a-t-il dit. Ça s’est fracturé par moment – comme pour tout couple divorcé. Mais dans les bons moments comme les mauvais, nous nous sommes concentrés sur les enfants et leurs besoins. Nous avons essayé de mettre nos différends de côté et d’aller de l’avant. (Avec Brooke) ça se passe bien aujourd’hui. Elle ne laisse pas les choses devenir ennuyeuses, je peux vous le dire. »

L’acteur a également évoqué sa vie sentimentale, qui est quasiment aussi connue que sa carrière d’acteur. Lorsqu’il a pété les plombs en 2010, il avait annoncé qu’il vivait avec deux femmes, qu’il surnommait ses « déesses », et il a été fiancé à Brett Rossi, dont il s’est séparé en 2014. Aujourd’hui, Charlie Sheen vit bien son célibat, appréciant la relation qu’il entretient avec lui-même.

Quant à ses plans futurs, il souhaite faire avancer l’accès aux soins pour les malades du SIDA et rendre le traitement plus accessible. « Je dois prendre trois pilules chaque jour. Le coût total est de 4000 dollars par mois (environ 3650 euros), a-t-il ajouté. Je sais que c’est trop cher pour beaucoup de gens. Peut-être que dans ma recherche, et dans mon parcours à venir, nous pourrions aider à développer des façons de rendre ça accessible pour tous. C’était peu de temps après (le diagnostic) – le second jour il me semble – j’ai dit à ma maman "Cette maladie a choisi le mauvais type". Si quelqu’un peut se battre contre cette chose et découvrir une cure, c’est moi. Je vais épuiser chaque ressource qui s’offre à moi. Je vais aller voir chaque expert. Je vais avancer jusqu’à ce que quelque chose soit découvert. »