Le -
modifié le -

Charlie Sheen : deux ex portent plainte contre lui

© Guillermo Proano/WENN.com

L’ex-fiancée de Charlie Sheen, Brett Rossi, a décidé de le poursuivre en justice. D’après TMZ, elle aurait été harcelée par l'acteur pour avorter.

Brett Rossi a porté plainte contre Charlie Sheen. D’après les documents obtenus par TMZ, l'acteur aurait voulu la pousser à avorter en la harcelant. Il lui aurait notamment dit qu’elle allait donner naissance à « un attardé » si elle allait au bout de sa grossesse. Les faits remontent à l’année dernière. Elle explique également dans les documents que l’acteur est devenu fou en apprenant qu’elle était enceinte en mars, et qu’il l’a menacée de la quitter si elle refusait d’avorter. Brett Rossi déclare également qu’elle a eu au moins cinq rapports non protégés avec Charlie Sheen avant d’apprendre qu’il était séropositif en découvrant des médicaments dans sa salle de bain. Elle l’a forcé à admettre son état de santé, et a ensuite accepté de continuer à avoir des rapports non protégés avec lui comme « un couple normal », après avoir consulté un médecin et évalué les risques qu’elle encourait. Elle accuse également l’acteur de violences envers elle, et de notamment lui avoir jeté un pilastre en ciment dessus. Brett Rossi et Charlie Sheen ont fini par se séparer en octobre 2014 et elle réclame des dommages et intérêts non spécifiés.

C’est le deuxième dépôt de plainte contre Charlie Sheen survenu hier. Une autre ex de l’acteur a porté plainte contre lui, quelques heures avant Brett Rossi. Scottine Ross accuse l’acteur d’agression, de violence, de harcèlement moral et de faux emprisonnement, entre autres. L’avocat de la jeune femme, David M. Ring, a porté plainte pour sa cliente contre Charlie Sheen, affirmant qu’il avait accepté de clôturer l’affaire contre un million de dollars, à payer le 2 décembre, entre autres choses, contrat que l’acteur n’a pas respecté. « La plainte déposée par Mlle Ross parle d’elle-même. M. Sheen a été clair dans The Today Show (ndlr : le 17 novembre lorsqu’il a annoncé publiquement sa séropositivité) sur le fait qu’il n’avait pas l’intention d’honorer l’accord qui a été passé et, de fait, il ne l’a pas fait », a déclaré l’avocat de la jeune femme à WENN.

Dans la plainte déposée contre l’acteur, l’avocat affirme que Charlie Sheen était violent verbalement et physiquement envers sa cliente tout au long de leur relation, et qu’il lui a caché le fait qu’il était séropositif lorsqu’ils ont eu leur première relation sexuelle en novembre 2013.