Le -
modifié le -

Ben Stiller et Zoolander 2 ne font pas l'unanimité

© Cover Media

Zoolander 2, dans lequel Ben Stiller reprendra son rôle, suscite bien des controverses. Une pétition sur le net demande le boycott du film à cause d’un personnage incarné par Benedict Cumberbatch.

Zoolander 2 est très attendu par les fans du premier volet, d’autant que Ben Stiller et Owen Wilson retrouveront leurs rôles de top-modèles… Au casting, on compte également Benedict Cumberbatch qui incarne un mannequin androgyne, comme l’a dévoilé un trailer posté récemment. Cet extrait est loin d’avoir plu à tout le monde et certains l’ont trouvé insultant pour la communauté transgenre, au point de lancer une pétition sur internet. Elle aurait déjà dépassé les 9000 signatures. « Le personnage de Cumberbatch est clairement sur-joué, c’est une moquerie caricaturale des androgynes/trans/non-binaires. C’est comme si on se peignait le visage en noir pour représenter une minorité…, peut-on lire notamment dans le texte de la pétition. Le film approuve des perceptions dangereuses et blessantes de la communauté queer dans son ensemble… Dites à Paramount Pictures, Ben Still et Benedict Cumberbatch que se moquer des individus transgenres, androgynes ou avec un genre fluide ça ne passe pas, signez la pétition pour engager au boycott du film. »

Les producteurs de Zoolander 2, prévu pour sortir en France en mars prochain, n’ont pas encore réagi. Le film avait bénéficié jusqu’à maintenant d’une très bonne presse, des stars comme Justin Bieber, Mika, Ariana Grande, Willie Nelson, Will Ferrell, Penelope Cruz et Kristen Wiig y faisant même une apparition. Dans le cadre de la promotion, Ben Stiller et Owen Wilson ont également eu le droit de défiler à la Fashion Week de Paris en mars derniers où ils ont marché sur le podium Valentino, une séquence que l'on retrouvera à l'écran.

Le tournage a été une expérience plutôt plaisante et Owen Wilson a même pu prendre un peu de temps libre avec son fils lorsqu’ils filmaient à Rome. « Mon fils Ford a pu profiter de Rome. J’ai essayé de penser à des activités pour lui, et j’ai organisé une visite du Vatican avec sa mère. J’ai dit ‘’Ford, c’était quoi ta partie préférée du Vatican ?’’ Et il a répondu ‘’Aucune’’. Ca me fait penser qu’on devait rendre mes parents dingues avec mes frères parce que vous avez vraiment envie qu’ils soient dedans, comment vous intéressez un gamin de 4 ans à la Chapelle Sixtine ? Ils s’en fichent... Donc on l’a emmené à l’école des gladiateurs, ça existe vraiment ici… », a raconté Owen Wilson sur le plateau de Jimmy Kimmel.