Le -
modifié le -

Amber Heard : elle plaidera non coupable

© Cover Media

Accusée par l’Australie d’avoir fait entrer illégalement ses chiens sur leur territoire, Amber Heard doit se défendre. Elle a fait savoir via un communiqué qu’elle plaiderait non coupable.

Amber Heard a décidé de plaider non coupable dans l’affaire l’opposant à l’Australie, qui l’accuse d’avoir fait entrer ses chiens illégalement sur leur territoire. « Aujourd’hui j’ai demandé à mes avocats de plaider non coupable en mon nom, a-t-elle déclaré dans un communiqué. J’ai été informée par mes avocats que je n’ai pas besoin de me déplacer au tribunal malgré mon envie de m’y rendre. Si je suis dans l’incapacité de pouvoir commenter l’affaire avant qu’elle ne passe devant la Cour, j’aimerais néanmoins dire que le respecte l’importance des lois australiennes. Ma décision de contrer les charges, qui deviendra évidente devant le tribunal approprié, ne souhaite en aucun cas diminuer l’importance des lois australiennes. J’ai hâte de connaître les attendus du procès. Cependant, comme l’affaire doit être jugée par la Cour, je ne ferai aucun autre commentaire. »

Amber Heard est accusée d’avoir fait venir ses chiens, Pistol et Boo, en Australie sans avoir demandé ni obtenu une autorisation préalable. Elle y rejoignait son mari Johnny Depp, en tournage à ce moment-là. C’est l’avocat Paul Morreau qui est en charge de sa défense, et il a fait savoir que sa cliente souhaitait un procès au début de l’année prochaine. La date sera déterminée le 15 décembre par la Cour. Amber Heard encourt jusqu’à 10 ans de prison et une amende de 79 067 dollars, soit un peu plus de 73 000 euros.