Le -
modifié le -

Amanda Seyfried : elle ne passe pas des heures dans sa salle de bain!

© Jeff Grossman/WENN.com

Pour l’actrice Amanda Seyfried, hors de question de passer des heures à se faire belle. Une poignée de minutes suffisent, comme elle l’a expliqué à Glamour.

Amanda Seyfried déteste devoir s’épiler les jambes toutes les trois semaines. Pourtant, l’actrice de Pan paraît toujours au top, qu’elle pose devant des photographes ou qu’elle se balade en ville. Pour elle, l’important c’est de ne pas trop se préoccuper de son apparence et de s’en tenir à quelques gestes simples. « Une journée normale, j’y consacre deux minutes le matin et deux minutes le soir, avant d’aller au lit. Cinq minutes si je sors, confiait-elle au Glamour américain. Rien que la pression de devoir m’épiler les jambes toutes les trois semaines, c’est trop pour moi ! Je me brosse les dents, je me passe de l’huile de lavande et un coup de déo, et c’est bon ! »

La star de 29 ans porte de belles boucles blondes, toujours fraîches et volumineuses, mais là encore, elle semble ne pas leur accorder plus de temps que nécessaire et préfère les laisser au naturel. « Je ne me suis jamais teint les cheveux, parce que je me dis : “et si je me retrouve bloquée quelque part et qu’on voit mes racines apparaître ?”, a-t-elle confié. Et je ne les lave quasiment jamais. J’utilise surtout du shampooing sec. »

Si Amanda a parlé si longuement de ses rituels beauté, c’était pour faire la promotion de Live Irrésistible, le nouveau parfum de Givenchy dont elle est l'égérie. « Il y a un je-ne-sais-quoi de plus frais, de plus léger dans le nouveau Live Irrésistible de Givenchy que dans l’original — je l’adore ! » a conclu l’actrice. Mais sa préférence en matière de fragrances va à l’huile de lavande : un choix qui l’apaise avant de monter sur scène… Et une fois devant le public. C’est le secret qu’elle a utilisé pour rester calme lors de son rôle dans The Way We Get By, une pièce jouée en off, à Broadway. « Je suis dingue d’huile de lavande. Je m’en sers pour me calmer, explique-t-elle. Chaque soir avant la représentation, je m’en appliquais sur les tempes et les poignets, et j’en respirais pendant 10 minutes avant de monter sur scène. »