Le -
modifié le -

Affaire Valbuena : Karim Benzema en garde à vue

L’AFP vient d’annoncer que Karim Benzema a été placé en garde à vue dans le cadre de l’affaire de la sextape qui touche Mathieu Valbuena. Le joueur de l’OL avait porté plainte.

karim-benzema Cover Media

L’affaire de la sex tape concernant Mathieu Valbuena a pris un nouveau tournant. Des sources proches de l’enquête ont déclaré à l’AFP que Karim Benzema avait été placé en garde à vue ce matin à Versailles. L’information a été confirmée par le parquet qui a refusé de commenter plus en détails.

Au mois de juillet, une information judiciaire a été ouverte pour « chantage et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un délit puni d’au moins cinq ans d’emprisonnement ». Plusieurs personnes auraient tenté de faire chanter Mathieu Valbuena, lui réclamant de l'argent et le menaçant de dévoiler une soi-disant sex tape s'il ne payait pas ce qu'on lui demandait. Dans cette affaire, une personne a déjà été écrouée et trois autres inculpées.

Karim Benzema n’est pas le seul avoir été convoqué par la justice. Le mois dernier Djibril Cissé avait lui aussi été placé en garde à vue partielle, dans cette affaire, puis relâché sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui. Il s'en était d'ailleurs expliqué sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste. « Je n’ai rien à voir là-dedans, a-t-il assuré. Mathieu c'est un ami à moi. Je l’ai juste prévenu qu’il y avait un truc chaud sur lui […] C'est un truc qui aurait pu être très mal pour moi et pour lui, on est venu me chercher pour écouter ma partie de l’histoire, moi je ne l’ai jamais escroqué. [...] Je l’ai juste prévenu de faire attention. Il a porté plainte, mon nom est dedans. J’ai été entendu, c’est tout. » Mathieu Valbuena avait par la suite confirmé les propos de Djibril Cissé, tout en l'assurant de l'amitié qu'il lui portait. « Je suis sincèrement désolé que mon ami Djibril Cissé ait pu faire l'objet d'une garde à vue dernièrement, peut-on lire. Pour ce qui me concerne je n'ai rien à reprocher à Djibril qui s'est conduit en ami, en tentant de m'aider. Je n'ai par ailleurs aucune déclaration à faire à ce stade dans la mesure où l'affaire est en cours de traitement par la police. Je tiens simplement à remercier les services de police pour le traitement efficace de l'affaire (sic). »